UNIGE document Master
previous document  unige:82769  next document
add to browser collection
Title

Utilisation de l’imagerie cérébrale dans le domaine pénal : quand la non distinctivité des délinquants conduit à alourdir les peines

Author
Directors
Denomination Maîtrise universitaire en psychologie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2015
Abstract L’objectif de cette recherche était d’étudier l’impact de l’influence d’une information neuroscientifique sur le jugement des individus suite à la présentation d’un cas fictif de viol. Nous émettions l’hypothèse que la non distinctivité des violeurs et des non violeurs induite par des informations de nature neuroscientifique amènerait les individus à prononcer des peines de prisons plus sévères. Pour ce faire, nous avons manipulé la similitude et la différence à la fois pour un contenu qui renvoie à l’imagerie cérébrale (et à titre de contrôle pour un contenu neutre de localisation GPS). Les participants recevaient, au préalable, l’information que le rôle principal de la prison était la réhabilitation du délinquant dans la société afin de prononcer une peine à l’encontre de ce dernier. Les résultats montrent un effet d’interaction entre les deux techniques présentées : les peines de prisons sont d’autant plus élevées que les techniques ne permettent pas clairement de distinguer le violeur au sein d’une population de non violeurs...
Full text
Master (995 Kb) - private document Private access
Structures
Research groups Groupe de recherche sur les relations intergroupes et les représentations sociales
Groupe de recherche sur l'influence sociale (GRIS)
Citation
(ISO format)
DA COSTA BEZERRA, Fabio. Utilisation de l’imagerie cérébrale dans le domaine pénal : quand la non distinctivité des délinquants conduit à alourdir les peines. Université de Genève. Maîtrise, 2015. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:82769

10 hits

0 download

Update

Deposited on : 2016-04-13

Export document
Format :
Citation style :