en
Master
French

Le développement des capacités morphosyntaxiques chez les enfants sourds moyens-légers appareillés précocement

ContributorsVaumoron, Pauline
Master program titleMaîtrise universitaire en logopédie
Defense date2021-09-13
Abstract

Les répercussions linguistiques, notamment dans le domaine morphosyntaxique, d'une surdité moyenne-légère congénitale dépistée tardivement sont désormais connues. Un déficit auditif non réhabilité chez le jeune enfant, donc dans une période considérée comme critique pour le développement langagier, semble ainsi responsable de difficultés parfois importantes observées chez l'enfant sourd moyen-léger (SML). Depuis une vingtaine d'années, un programme européen de dépistage systématique de la surdité chez le nouveau-né a été instauré et permet un réel abaissement de l'âge d'appareillage des surdités. Dans ce contexte, notre étude cherche à comprendre les répercussions d'une surdité moyenne-légère congénitale, dépistée et réhabilitée précocement, sur le développement des compétences morphosyntaxiques d‘enfants âgés de six à dix ans. Dans le but de comparer leurs performances, nous avons testé sept enfants SML appareillés avant 16 mois, dix enfants SML appareillés après trois ans et 74 enfants normo-entendants de même âge. Nous avons administré, à chaque enfant, deux tâches expérimentales testant la syntaxe sur les versants réceptif et productif. Ces deux tâches font partie d'un protocole expérimental d'évaluation du langage oral, spécifiquement créé dans le cadre de ce projet, et sont composées de deux versions appariées. Nous avons élaboré ces épreuves pour répondre au besoin clinique de réévaluer un sujet à deux reprises sans craindre un effet test-retest (dit d'apprentissage) biaisant les résultats rapportant d'éventuels progrès. Notre recherche a d'abord normé les versions appariées des épreuves sur une population d'enfants normo-entendants puis en a vérifié statistiquement l'équivalence. Les résultats de cette étude indiquent la présence d'une forte variabilité interindividuelle dans les performances morphosyntaxiques des enfants SML de six à dix ans appareillés précocement. En d'autres mots, la réhabilitation précoce ne semble pas permettre d'éviter, pour tous les enfants, l'émergence de difficultés liées à ce contexte atypique de développement linguistique. De plus, la comparaison des SML appareillés précocement à ceux appareillés tardivement n'a pas montré de différence significative entre les deux groupes. Par ailleurs, les versions appariées de nos deux tâches expérimentales sont statistiquement comparables et permettent l'évaluation d'un même sujet à deux moments distincts, afin de statuer objectivement sur la progression de ses performances.

fre
Citation (ISO format)
VAUMORON, Pauline. Le développement des capacités morphosyntaxiques chez les enfants sourds moyens-légers appareillés précocement. 2021.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:156998
21views
0downloads

Technical informations

Creation12/10/2021 10:16:00 AM
First validation12/10/2021 10:16:00 AM
Update time03/16/2023 2:01:19 AM
Status update03/16/2023 2:01:18 AM
Last indexation01/29/2024 11:05:22 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack