UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:98427  next document
add to browser collection
Title

Devenir de l'ADN d'origine végétale dans les compartiments environnementaux : analyse systémique, rémanence et transport de l'ADN transgénique dans le sol

Author
Directors
Rosselli, Walter
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2004 - Sc. 3509 - 2004
Collection Terre et Environnement; 46
Abstract Cette recherche interdisciplinaire vise une description et meilleure compréhension des processus affectant l'ADN végétal dans l'environnement. Ces objectifs sont conceptuels et expérimentaux. Rémanence, transport et pouvoir transformant de l'ADN transgénique ont été étudiés en laboratoire. Les sources du transgène ("aadA") étaient le tabac transplastomique et le plasmide pLEPO1, résistant à la spectinomycine et à la streptomycine. Les résultats indiquent que le transgène persiste pendant plus de 210 semaines après inoculation de feuilles de tabac dans le sol et conserve le pouvoir de transformer l'"Acinetobacter". Le temps de résidence de l'ADN, sa conformation, la teneur en eau du sol, la vitesse d'écoulement constituent des facteurs prépondérants de conservation de l'ADN lors de son mouvement dans le sol. L'observation de terrain en Champagne genevoise montre que l'ADN des plantes de culture non transgénique traverse différentes couches du sol, se retrouve dans la nappe phréatique et fini par rejaillir dans les fontaines.
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-984278
Note Avec un résumé en anglais
Full text
Thesis (13.9 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE (until 2104-09-14)
Structures
Citation
(ISO format)
POTE-WEMBONYAMA, John. Devenir de l'ADN d'origine végétale dans les compartiments environnementaux : analyse systémique, rémanence et transport de l'ADN transgénique dans le sol. Université de Genève. Thèse, 2004. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:98427

28 hits

0 download

Update

Deposited on : 2017-11-01

Export document
Format :
Citation style :