UNIGE document Report
previous document  unige:92830  next document
add to browser collection
Title

Pierre de construction Molasse: Promenade géologique de l’église paroissiale de Zofingen aux carrières de la Chuzenhöhle (la «Grotte aux hiboux»)

Author
Publication Berne: Verein Erlebnis-Geologie, 2017
Description 10 p.
Abstract L‘église paroissiale de Zofingen est le bâtiment dominant de cette ville fondée par la famille des Froburg. La basilique a été construite dès le 11ème siècle, d’abord dans le style de la fin de la période romane, puis en style gothique. Dans ce guide nous établissons le lien entre le bâtiment, le matériel qui a servi à sa construction et les carrières où ont été exploitées les pierres de construction. Zofingen est localisée dans le «pays de la Molasse» que les géologues appellent également le «bassin d’avant-pays alpin». Ce bassin a accueilli, au cours de la période géologique du Tertiaire, et plus précisément dès l’Oligocène (dès env. 24 mio d’années) et jusqu’au Miocène (Tortonien, env. 7 mio d’années) le matériel minéral érodé dans la chaîne alpine en cours de surrection. A cette époque, entre le dépôt da la Molasse d’eau douce inférieure et la Molasse d’eau douce supérieure, la mer de la Molasse marine supérieure envahissait le front alpin et formait une voie marine qui s’étendait de la Méditerranée à l’Ouest jusqu’aux bassins viennois et pannonien à l’Est. Pour la construction de l’église paroissiale de Zofingen, priorité était donnée à des pierres de construction d’origine locale, afin de limiter le transport. Ce n’était cependant pas toujours possible pour des raisons de stabilité du bâtiment, comme nous le verrons ci-dessous: • Les fondements et une partie basale du cœur ont été construits en calcaires fossilifères blancs, provenant certainement du Jura proche. Les escaliers d’accès à l’église sont également formés de calcaire, mais plus pur que le précédent. • Au dessus de ce fondement on observe sur les piliers extérieurs du cœur les grès fins, de couleur clair grisâtre à légèrement verdâtre de la Molasse marine supérieure d’origine locale. Ce matériel de construction a par ailleurs été utilisé pour la construction des cadres des fenêtres, pour la construction du clocher et comme matériel de «remplissage» dans la construction des murs de la nef. Sa provenance ne laisse pas de doute: il s’agit en grande partie de grès de la «Chuzehöhli» (la «Grotte aux hiboux»), située à moins de 2 km de l’église. • Pour la construction la la base du clocher monumental, une roche particulièrement résistante été utilisée. Il s’agit du «Calcaire coquillier de Mägenwil» („Mägenwiler Muschelkalk“). Les carrières de ce calcaire se situent à 30 km de Zofingen, près de la ville de Baden. La balade géologique propose de monter de l’église au centre-ville jusqu’aux carrières de Molasse de la Chuzehöhli, où l’on peut observer les conditions d’excavation dans cette ancienne carrière, mais également les structures sédimentaires qui permettent de déduire les conditions physiques dans cet ancien bras de mer où se déposait la Molasse.
Keywords GéologiePierres de constructionMolasseZofingenÉglise
Note Document également en allemand
Full text
Report (Published version) (9.4 MB) - public document Free access
Report (Published version) (3.4 MB) - public document Free access
Structures
Research group Limnology and Environmental Geology
Citation
(ISO format)
WILDI, Walter. Pierre de construction Molasse: Promenade géologique de l’église paroissiale de Zofingen aux carrières de la Chuzenhöhle (la «Grotte aux hiboux»). 2017 https://archive-ouverte.unige.ch/unige:92830

38 hits

19 downloads

Update

Deposited on : 2017-03-27

Export document
Format :
Citation style :