en
Master
French

La résolution d'additions simples chez l'enfant

ContributorsJoly, Elodie
Master program titleMaîtrise universitaire en psychologie
Defense date2016
Abstract

Il est admis dans la littérature qu'à partir de l'âge de 10 ans, les enfants résolvent la plupart des additions à un chiffre par récupération du résultat en mémoire à long terme. En d'autres termes, pour résoudre par exemple 6 + 5, ils n'auraient plus à décomposer le problème (= 5 + 5 +1) ou à compter (7, 8, 9, 10, 11) mais ils sauraient directement que 6 + 5 = 11. Cependant, nous avons montré récemment que des adultes, même experts en arithmétique, utilisent encore des procédures de comptage très rapides et quelquefois inconscientes pour résoudre des additions extrêmement simples telles que 2 + 3. Ainsi, il est peu plausible que les enfants et non les adultes récupèrent les faits additifs en mémoire...

fre
Citation (ISO format)
JOLY, Elodie. La résolution d’additions simples chez l’enfant. 2016.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:90251
32views
7downloads

Technical informations

Creation11/28/2016 10:25:00 AM
First validation11/28/2016 10:25:00 AM
Update time03/15/2023 1:09:11 AM
Status update03/15/2023 1:09:11 AM
Last indexation05/02/2024 6:01:44 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack