UNIGE document Master
previous document  unige:86556  next document
add to browser collection
Title

Evaluation of the iatrogenic effects of Proton-Pump Inhibitors (PPI) on human sperm motility and action

Author
Directors
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2016
Abstract A l’heure actuelle, le déclin de la qualité du sperme humain constitue un problème de santé publique. Un à six couples souffre d’une infertilité due à part égale à l’homme et à la femme. Des centaines de substances naturelles et synthétiques telles que des produits connus pour être des perturbateurs endocriniens sont relâchés dans l’environnement. Certains d’entre eux pourraient potentiellement interférer sur la qualité du sperme et de ce fait, sur la santé reproductive masculine. Nous avons donc entamé l’étude des effets iatrogènes de certains composés pharmaceutiques sur la motilité et la capacité de fertilisation du sperme humain. Nous nous sommes concentrés sur une famille de molécules très largement utilisée en association avec certains antiinflammatoires mais très mal étudiée ; il s’agit des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) qui agissent sur les canaux ioniques (H+, K+) de l’épithélium gastrique. Dans le tractus génital féminin, les spermatozoïdes subissent une série de modifications physiologiques essentielles à leur maturation. La première de ces modifications est la capacitation constituée d’une modification de la membrane cellulaire suivie d’un accroissement de la motilité ainsi qu’un remaniement de la région acrosomique. La capacitation implique une augmentation de la phosphorylation des substrats de la PKA ainsi qu’une augmentation de la phosphorylation de la Protein thyrosine kinase. Ces IPP pourraient avoir un effet potentiel sur les canaux ioniques impliqués dans ces évènements. Les effets de six molécules sur la motilité du sperme au cours de la capacitation in vitro utilisant le système CASA (computer-Assisted Sperm Analysis) ont été étudiées. Seul l’un de ces composés, le pantoprazole, a induit de manière dose-dépendante, une diminution significative de la motilité progressive et de l’hyperactivité de la population de spermatozoïdes. Par contre, aucun changement significatif du niveau des phosphorylations de PKA et Pi mesurée par western blot ayant pu expliquer la diminution de la motilité du sperme, n’a pu être mise en évidence. De plus, nous avons examiné également l’effet du pantoprazole sur la réaction acrosomiale spontanée que l’on observe normalement dans un certain pourcentage des cas, lorsque le sperme est incubé dans des conditions de capacitation in vitro. A nouveau, il n’a pas été possible d’observer d’effet significatif de cette molécule sur le pourcentage de réaction acrosomiale spontanée. Les effets du Pantoprazole sur la motilité progressive et l’hyperactivité du sperme humain sont dus à un mécanisme qui reste à élucider.
Full text
Master (11.1 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
KABA, Mayis. Evaluation of the iatrogenic effects of Proton-Pump Inhibitors (PPI) on human sperm motility and action. Université de Genève. Maîtrise, 2016. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:86556

27 hits

3 downloads

Update

Deposited on : 2016-09-05

Export document
Format :
Citation style :