UNIGE document Master
previous document  unige:86454  next document
add to browser collection
Title

La résolution d'additions simples chez les enfants de 8 à 9 ans

Author
Director
Denomination Maîtrise universitaire en logopédie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2016
Abstract Selon la position théorique communément admise, la résolution des additions simples non doubles chez l’enfant se caractérise par l’abandon progressif des stratégies de comptage pour la récupération du résultat en mémoire à long terme. Cette transition s'effectuerait vers l'âge de 9 ans. Néanmoins, des études récentes ont montré qu'il s'agissait probablement d'une vision erronée du développement et qu'il était fort probable que les additions simples soient résolues chez l’adulte à l'aide d'une procédure de comptage automatisée. Notre étude a été menée chez des enfants de 8 à 9 ans afin de vérifier que le développement de la résolution des petites additions passe par l'automatisation des procédures de comptage. Pour cela, nous avons proposé à 83 enfants âgés de 8 à 9 ans une tâche de résolution d'additions impliquant des opérandes de 1 à 9. Nous les avons également soumis à une tâche de mémoire de travail afin d’étudier le lien entre l’efficience de la mémoire de travail et les stratégies de résolution. Les résultats obtenus montrent que les enfants de 8 à 9 ans utilisent des stratégies de comptage pour résoudre les additions simples...
Full text
Master (1.5 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Research group Psycholinguistique
Citation
(ISO format)
ROUSSEL, Cécile. La résolution d'additions simples chez les enfants de 8 à 9 ans. Université de Genève. Maîtrise, 2016. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:86454

27 hits

8 downloads

Update

Deposited on : 2016-08-29

Export document
Format :
Citation style :