en
Master
French

La résolution d'additions simples chez les enfants de 8 à 9 ans

ContributorsRoussel, Cécile
Master program titleMaîtrise universitaire en logopédie
Defense date2016
Abstract

Selon la position théorique communément admise, la résolution des additions simples non doubles chez l'enfant se caractérise par l'abandon progressif des stratégies de comptage pour la récupération du résultat en mémoire à long terme. Cette transition s'effectuerait vers l'âge de 9 ans. Néanmoins, des études récentes ont montré qu'il s'agissait probablement d'une vision erronée du développement et qu'il était fort probable que les additions simples soient résolues chez l'adulte à l'aide d'une procédure de comptage automatisée. Notre étude a été menée chez des enfants de 8 à 9 ans afin de vérifier que le développement de la résolution des petites additions passe par l'automatisation des procédures de comptage. Pour cela, nous avons proposé à 83 enfants âgés de 8 à 9 ans une tâche de résolution d'additions impliquant des opérandes de 1 à 9. Nous les avons également soumis à une tâche de mémoire de travail afin d'étudier le lien entre l'efficience de la mémoire de travail et les stratégies de résolution. Les résultats obtenus montrent que les enfants de 8 à 9 ans utilisent des stratégies de comptage pour résoudre les additions simples...

fre
Research group
Citation (ISO format)
ROUSSEL, Cécile. La résolution d’additions simples chez les enfants de 8 à 9 ans. 2016.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:86454
91views
12downloads

Technical informations

Creation08/22/2016 11:24:00 AM
First validation08/22/2016 11:24:00 AM
Update time03/15/2023 12:40:40 AM
Status update03/15/2023 12:40:40 AM
Last indexation01/29/2024 8:48:32 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack