UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:82580  next document
add to browser collection
Title

Faire vite et surtout le faire savoir. Les interactions verbales en classe sous l’influence du genre

Author
Published in Revue internationale d'ethnographie. 2015, no. 4, p. 6-22
Abstract Quand on fait le bilan de la progression spectaculaire des scolarités des filles, à partir du moment où l’enseignement secondaire et les études supérieures leur ont été ouverts, nous nous retrouvons devant un paradoxe que la théorie de la reproduction peine à expliquer : si on considère que les groupes dominants utilisent l’école pour reproduire leur avantage, comme on peut le voir en ce qui concerne les inégalités sociales (Bourdieu et Passeron, 1964), comment rendre compte du fait qu’à l’école, le sexe dominé puisse se classer avant le sexe dominant ? (Duru-Bellat, 2008). Or, cette réussite des filles sur le plan scolaire s’arrête aux portes des études supérieures. En effet, ces meilleurs parcours ne leur ouvrent pas la porte aux filières les plus sélectives puisqu’elles sont 27% en écoles d’ingénieurs (DEP 2012) et rentabilisent moins bien, à diplôme égal et quel que soit ce diplôme, leur bagage scolaire sur le marché du travail que ce soir en France ou en Suisse. Nous avons voulu éclairer ce point par une recherche sur les interactions verbales en classe en observant 15 séances de cours de différentes disciplines au secondaire à Genève.
Full text
Structures
Research group Groupe relations interculturelles et formation des enseignants (GRIF-GE)
Citation
(ISO format)
COLLET, Isabelle. Faire vite et surtout le faire savoir. Les interactions verbales en classe sous l’influence du genre. In: Revue internationale d'ethnographie, 2015, n° 4, p. 6-22. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:82580

433 hits

236 downloads

Update

Deposited on : 2016-04-11

Export document
Format :
Citation style :