UNIGE document Master
previous document  unige:80796  next document
add to browser collection
Title

La notion “d’étrangéité” dans les adaptations littéraires et la résistance culturelle

Author
Director
Denomination Maîtrise universaire en traduction : mention Traduction spécialisée
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2016
Abstract L’approche de la traduction source ou la traduction cibliste a toujours suscité de vifs débats parmi les traducteurs et les théoriciens de la traduction. Ce travail se penche sur la notion « d’étrangéité » et de la résistance culturelle selon Laurence Venuti et ses détracteurs en décelant les différents niveaux des deux approches : historique, linguistique, culturel, politique et idéologique. La recherche s’appuie essentiellement sur la traduction de Paul et Virgini de Bernardin de Saint-Pierre par deux traducteurs arabes, à savoir Elias Abou Chabaka et Moustafa Lutfi Al Manfaluti, effectuée au début du vingtième siècle et adoptant chacune une approche différente. L’analyse de ces deux traductions vise à démontrer que les adaptations littéraires gardent toujours des effets « d’étrangéité ». Par conséquent, elles réalisent la résistance culturelle en gardant à la fois des références culturelles étrangères et des caractéristiques stylistiques créatives et autonomes de la langue source même si le pacte traductionnel fut rompu.
Keywords Traduction littéraireSourcierCiblisteAdaptationRésistance culturelle
Note Français
Full text
Master (8.1 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
EL NAGGAR, Emad. La notion “d’étrangéité” dans les adaptations littéraires et la résistance culturelle. Université de Genève. Maîtrise, 2016. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:80796

467 hits

814 downloads

Update

Deposited on : 2016-02-22

Export document
Format :
Citation style :