en
Book chapter
Open access
French

Maintenance, risque et fiabilité organisationnelle : une première exploration

ContributorsBourrier, Mathilde
Published inLa sécurité en action, Editors Gilbert de Terssac, Ivan Boissières, Irène Gaillard, p. 101-119
PublisherToulouse
Collection
  • Collection le travail en débats
Publication date2009
Abstract

Par le passé on a souhaité ardemment la fin de "l'ère de la panne" où régnait une maintenance bruyante dans un rôle dominant d'expert, qui coûtait finalement cher, humainement comme financièrement. Cependant, en dépit de la fiabilisation accrue des matériels et du développement de programmes de maintenance préventive, voire prédictive - et l'exemple du nucléaire est emblématique de ce point de vue -, il reste des pompes, des vannes à réviser ou à changer, des capacités à éprouver, des tubes de générateur de vapeur à boucher. De plus, comme le relevait en 1997 le célèbre théoricien de l'erreur, James Reason (1997) : "Maintenance Can Seriously Damage your System". C'est ce qu'ont par exemple démontré au début des années 1990 les études américaines du sérail sur les questions de sûreté nucléaire : les activités de maintenance comportent des risques d'erreurs supérieurs à ceux rencontrés en fonctionnement normal.

Citation (ISO format)
BOURRIER, Mathilde. Maintenance, risque et fiabilité organisationnelle : une première exploration. In: La sécurité en action. Toulouse : [s.n.], 2009. p. 101–119. (Collection le travail en débats)
Main files (1)
Book chapter (Accepted version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:47607
686views
139downloads

Technical informations

Creation03/04/2015 11:32:00 AM
First validation03/04/2015 11:32:00 AM
Update time03/14/2023 10:58:04 PM
Status update03/14/2023 10:58:04 PM
Last indexation01/16/2024 5:06:27 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack