en
Master of advanced studies
French

Stress, violence et relation mère-enfant. Impact de l'état de stress post-traumatique maternel lié à la violence interpersonnelle sur la sensibilité maternelle et lien avec la fonction réflexive : illustrations de cas cliniques

Master program titleMaîtrise universitaire d'études avancées en évaluation et intervention psychologiques
Defense date2014
Abstract

Il a été établi que la relation parent-enfant est essentielle pour le bon développement et le bien-être de l'enfant (Spitz, 1948 ; Bowlby, 1969, 1982). Ce bien-être implique des comportements de parentage sensibles et une fonction réflexive élevée (capacité du parent à percevoir ses propres comportements et ceux de son enfant au sein de la relation comme étant sous-tendus par des états mentaux prenant la forme d'intentions, désirs, croyances, pensées, sentiments) (Grienenberger, Kelly, & Slade, 2005). La relation parent-enfant peut être mise à mal par un état psychopathologique chez le parent et notamment un Etat de Stress Post- Traumatique (ESPT). Il a été démontré que des mères ayant été exposées à un traumatisme lié à la violence interpersonnelle pendant leur enfance ont un risque plus élevé de présenter des comportements de soins hostiles et intrusifs envers leur enfant, ainsi que des interactions parent-enfant perturbées (Lyons-Ruth & Block, 1996).

fre
Citation (ISO format)
NEUFELD, Leonore Salome. Stress, violence et relation mère-enfant. Impact de l’état de stress post-traumatique maternel lié à la violence interpersonnelle sur la sensibilité maternelle et lien avec la fonction réflexive : illustrations de cas cliniques. 2014.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPrivate
Identifiers
  • PID : unige:41399
311views
0downloads

Technical informations

Creation09/24/2014 2:16:00 PM
First validation09/24/2014 2:16:00 PM
Update time03/14/2023 10:11:34 PM
Status update03/14/2023 10:11:33 PM
Last indexation05/02/2024 3:41:27 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack