UNIGE document Master
previous document  unige:41350  next document
add to browser collection
Title

La reconnaissance des mots parlés avant et après l'accès à l'écrit : savoir écrire un mot modifie-t-il la manière dont il est perçu ?

Author
Directors
Denomination Maîtrise universitaire en logopédie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2014
Abstract Dans la présente recherche, nous nous sommes intéressés aux mots se terminant par un groupe consonantique et pouvant être produits avec réduction (ex. « table » réalisé [tab]) ou sans réduction (« table » réalisé [tabl]). Nous avons comparé la reconnaissance de ces variantes chez des enfants pré-lecteurs et lecteurs au moyen d’une tâche de détection lexicale : les variantes pouvaient apparaitre soit dans un contexte où la réduction est fréquente (consonne), soit dans un contexte où la réduction est rare (voyelle). Les résultats montrent que les variantes non réduites sont reconnues plus rapidement que les variantes réduites, quel que soit le contexte ou le groupe d’âge. Les deux populations ne semblent donc pas se comporter différemment, comme le prédisait l’hypothèse du rôle de l’orthographe dans la reconnaissance des variantes.
Full text
Master (1.1 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Research group Psycholinguistique
Citation
(ISO format)
ASSENARRE, Fabien. La reconnaissance des mots parlés avant et après l'accès à l'écrit : savoir écrire un mot modifie-t-il la manière dont il est perçu ?. Université de Genève. Maîtrise, 2014. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:41350

185 hits

2 downloads

Update

Deposited on : 2014-10-30

Export document
Format :
Citation style :