en
Book chapter
Open access
French

Introduction. L'apprentissage de la xénophobie

Published inLa migration italienne dans la Suisse d'après-guerre: Identités, discours et réalités, Editors La Barba, Morena & Stohr, Christian & Oris, Michel & Cattacin, Sandro, p. 5-12
PublisherLausanne : Antipodes
Publication date2013
Abstract

La Suisse moderne existe depuis plus de 150 ans. Elle a été fondée sur l'intégration progressive et partielle des différences nationales, et a très tôt pu confronter le « nous » à « l'autre ». En 1910, près de 15 % de la population résidente était étrangère. Autrichiens dans le secteur des services, Italiens sur les chantiers ferroviaires et la nation, à peine formée, se demande ce qu'il convient de faire. Le discours est alors celui de l'ouverture. L'argent s'ensuit, tout comme la modernité, le confort, le bien‐être croissant. L'accueil est dans l'ensemble positif : c'est pour le bien du pays que ces nouveaux membres de la famille travaillent, (s')investissent, voire meurent dans les percées alpines, emblèmes de la Suisse nouvelle.

Keywords
  • Migration Studies
  • Migration History
  • Xenophobia
Citation (ISO format)
CATTACIN, Sandro, ORIS, Michel. Introduction. L’apprentissage de la xénophobie. In: La migration italienne dans la Suisse d’après-guerre: Identités, discours et réalités. Lausanne : Antipodes, 2013. p. 5–12.
Main files (1)
Book chapter (Accepted version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:40309
ISBN978-2-88901-069-1
790views
281downloads

Technical informations

Creation09/11/2014 2:48:00 PM
First validation09/11/2014 2:48:00 PM
Update time03/14/2023 9:46:32 PM
Status update03/14/2023 9:46:32 PM
Last indexation05/02/2024 3:34:00 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack