en
Master
French

Variation de l'appariement maître-chien sous invariance physique. Vers une explication basée sur les croyances à propos des catégories sociales

ContributorsBrede, Deborah
Master program titleMaîtrise universitaire en psychologie
Defense date2013
Abstract

Cette recherche part d'un constat : différentes études ont montré que les individus arrivent à faire un appariement maître-chien significativement mieux que le hasard. Les explications de ce phénomène invoquent la ressemblance physique entre le maître et son chien. Cette recherche a pour but de tester une autre explication, qui se base sur les appartenances catégorielles des maîtres. Dans les deux présentes études, on montre aux participants un supposé maître androgyne et deux chiens possibles (l'un typique des femmes et l'autre typique des hommes). La croyance relative au sexe du supposé maître est manipulée. Dans la première étude, le sexe est invoqué : les participants doivent déterminer eux-mêmes quel est le sexe du maître. Dans la deuxième étude, il est manipulé. L'hypothèse est qu'à apparence physique invariante, le choix du chien doit correspondre au sexe supposé du maître, ce d'autant plus que les participants utilisent cette catégorie sociale pour se prononcer. Les résultats de la première étude sont conformes aux hypothèses. Pour la seconde, le résultat apparaît lorsque le maître est de sexe féminin mais pas pour le maître de sexe masculin et ce uniquement quand les participants utilisent la catégorie sociale du sexe pour se prononcer.

fre
Citation (ISO format)
BREDE, Deborah. Variation de l’appariement maître-chien sous invariance physique. Vers une explication basée sur les croyances à propos des catégories sociales. 2013.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPrivate
Identifiers
  • PID : unige:34710
229views
0downloads

Technical informations

Creation03/10/2014 5:10:00 PM
First validation03/10/2014 5:10:00 PM
Update time03/14/2023 9:01:00 PM
Status update03/14/2023 9:01:00 PM
Last indexation01/29/2024 8:05:58 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack