UNIGE document Book Chapter
previous document  unige:27268  next document
add to browser collection
Title

Partage de l’information et apprentissage entre étudiants

Author
Published in I. Olry-Louis & C. Chabrol. Interactions communicatives et psychologies : approches actuelles. Paris: Presses de la Sorbonne Nouvelle. 2007, p. 117-122
Abstract L’objectif des études réalisées est d’étudier dans quelles conditions et par quels processus différents dispositifs d’apprentissage entre étudiants sont les plus efficaces en articulant la littérature sur l’apprentissage coopératif (Johnson et Johnson, 2002) et sur l’influence sociale(Quiamzade et Mugny, 2001). Ces deux approches ont été intégrées en étudiant les effets de l’interdépendance des ressources sur les interactions entre les étudiants, et les relations entre ces interactions et l’apprentissage. Plus précisément, des étudiants universitaires ont travaillé en binôme coopératif sur deux textes. Dans la condition d’indépendance des ressources, les étudiants ont travaillé sur des informations identiques. Les deux partenaires lisaient silencieusement le premier texte, puis l’un des étudiants jouait le rôle de responsable et résumait les informations à son partenaire. Les rôles étaient inversés pour le second texte. Dans la condition d’interdépendance positive des ressources, les étudiants ont travaillé sur des informations complémentaires dans la mesure où chaque étudiant ne lisait qu’un seul texte et prenait connaissance de l’autre texte par l’intermédiaire de son partenaire. L’hypothèse proposée est que l’interdépendance des ressources contribue à modeler deux dynamiques différentes. Le travail sur des informations identiques favoriserait des confrontations potentiellement bénéfiques pour l’apprentissage. Cependant, ce travail renforcerait également une comparaison sociale menaçante des compétences qui bloquerait les bénéfices des confrontations et pourrait s’avérer néfaste pour l’apprentissage. En revanche, travailler sur des informations complémentaires renforcerait le contexte coopératif et l’investissement des partenaires. Cet investissement pourrait être positif pour l’apprentissage. Cependant l’interdépendance réciproque rendrait les étudiants dépendants de la qualité de l’apport informationnel de leur partenaire. La première étude (Buchs, Butera & Mugny, 2004, étude 1) a mis en évidence que le travail sur des informations complémentaires renforce la coopération et l’investissement des étudiants alors que le travail sur des informations identiques stimule un climat plus compétitif. La deuxième étude indique que travailler sur des informations identiques renforce la comparaison sociale des compétences. Cette comparai son s’avère être une variable médiatrice de l’effet négatif du travail sur des informations identiques (Buchs, Butera & Mugny, 2004, étude 2). Cette étude souligne un lien négatif entre la compétence perçue du partenaire et la performance des étudiants lors d’un travail sur des informations identiques alors que ce lien a été positif lors d’un travail sur des informations complémentaires. Ce dernier résultat a été répliqué dans une troisième étude dans laquelle la compétence du partenaire a été manipulée grâce à la qualité d’exposé d’un compère.
Keywords Interactions entre étudiantsDistribution des informationsDépendance informationnelleMenace pour les compétences
Full text
Book chapter (Author postprint) (2.7 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Research group Développement, apprentissage et intervention en situation scolaire (DAISS)
Citation
(ISO format)
BUCHS, Céline. Partage de l’information et apprentissage entre étudiants. In: I. Olry-Louis & C. Chabrol (Ed.). Interactions communicatives et psychologies : approches actuelles. Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2007. p. 117-122. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:27268

254 hits

6 downloads

Update

Deposited on : 2013-04-05

Export document
Format :
Citation style :