UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:2721  next document
add to browser collection
Title

Pourquoi respectons-nous la soft law? Le rôle des émotions et des techniques de manipulation

Author
Published in Revue européenne des sciences sociales. 2009, vol. 57, no. 144, p. 73-103
Abstract «D'où vient cette singulière habitude de respecter les lois, auxquelles seuls quelques «anormaux» n'obéissent que contraints?». Des sanctions coercitives qui y sont rattachées? De la peur qu'elles provoquent? Des menaces qu'elles représentent? De la culpabilité et de la honte qu'elles engendrent? En bref : des émotions qu'elles peuvent faire naître? En partie certainement, mais pas uniquement. L'autorité de la loi ne provient pas de la seule coercition. D'une part, la masse des lois, et le volume de jurisprudence associée, ont pour conséquence que la plupart des règles de droit sont certainement respectées sans conscience dans le public de leur existence précise. D'autre part, le droit ne se définit aujourd'hui plus par le seul critère de la sanction strictement définie. Les explications vont dès lors foisonner et différer selon les points de vue analysés: les sociologues évoqueront les normes sociales, les éthiciens le sens des valeurs, les théologiens la morale, les économistes l'efficience, les psychiatres le surmoi, les neuroscientifiques l'activation de zones cérébrales spécifiques à l'obéissance aux normes, les psychologues les émotions, etc.
Keywords DroitSoft lawRespect du droitEmotionManipulationPhilosophie du droitSociologie du droit
Identifiers
Full text
Structures
Citation
(ISO format)
FLUECKIGER, Alexandre. Pourquoi respectons-nous la soft law? Le rôle des émotions et des techniques de manipulation. In: Revue européenne des sciences sociales, 2009, vol. 57, n° 144, p. 73-103. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:2721

438 hits

845 downloads

Update

Deposited on : 2009-09-18

Export document
Format :
Citation style :