en
Scientific article
French

Les informaticiennes: de la dominance de classe aux discriminations de sexe ?

Published inNouvelles questions féministes, vol. 29, no. 2, p. 100-113
Publication date2010
Abstract

Bien que minoritaires, les informaticiennes sont aujourd'hui trop nombreuses pour apparaître comme des exceptions. Cet article examine la manière dont elles se situent par rapport aux normes de sexe et comment leur représentation de l'informatique a rendu possible leur carrière. L'informatique a la particularité de susciter des représentations ambiguës au niveau du genre. Se saisissant de l'idéologie de l'universel républicain qui leur promet l'égalité entre les sexes, les informaticiennes qui se considèrent comme appartenant au groupe dominant, peuvent s'y retrouver. A l'école, elles peuvent occulter le sexisme tant que leurs résultats sont suffisamment bons. Mais une fois confrontées à une forte concurrence professionnelle, elles ne savent pas décrypter les signaux des rapports sociaux de sexe et réagissent par une auto‐accusation qui les renvoie à un statut de dominées.

Citation (ISO format)
COLLET, Isabelle, MOSCONI, Nicole. Les informaticiennes: de la dominance de classe aux discriminations de sexe ? In: Nouvelles questions féministes, 2010, vol. 29, n° 2, p. 100–113. doi: 10.3917/nqf.292.0100
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelRestricted
Identifiers
ISSN of the journal0248-4951
769views
7downloads

Technical informations

Creation03/12/2012 4:29:00 PM
First validation03/12/2012 4:29:00 PM
Update time03/14/2023 5:09:38 PM
Status update03/14/2023 5:09:38 PM
Last indexation05/02/2024 12:13:26 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack