en
Master
French

Colère au travail : rôle de la hiérarchie et du partage

Master program titleMaîtrise universitaire en psychologie
Defense date2012
Abstract

Le but principal de cette étude est d'approfondir les connaissances sur le fonctionnement de la colère au travail. La première hypothèse stipule que (H1a) les émotions positives sont plus fréquentes que les émotions négatives et que (H1b) la colère est l'émotion négative la plus fréquente. L'hypothèse deux prévoit (H2) qu'un plus grand nombre de participants parlent directement à la cible de leur colère lorsqu'il s'agit d'un collègue vs. un supérieur hiérarchique. La troisième postule que (H3) les individus rapportent plus de satisfaction lorsqu'ils ont parlé à la cible de leur colère. Un questionnaire a été distribué à une partie des employés d'un institut médical suisse romand. La première hypothèse a été confirmée, ce qui n'est pas le cas de la deuxième. En revanche, la troisième a été partiellement confirmée. Les résultats de cette étude confirment l'importance de la colère au travail et le manque de consensus à ce sujet mais ouvrent également de nouvelles perspectives pour la recherche future.

fre
Citation (ISO format)
LAM-ALEXANDER, Claire Elizabeth. Colère au travail : rôle de la hiérarchie et du partage. 2012.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPrivate
Identifiers
  • PID : unige:18595
298views
0downloads

Technical informations

Creation03/02/2012 8:53:00 AM
First validation03/02/2012 8:53:00 AM
Update time03/14/2023 5:09:12 PM
Status update03/14/2023 5:09:12 PM
Last indexation01/29/2024 7:23:03 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack