en
Scientific article
Open access
French

« Parfois on pense bien faire… »: Préparer en formation un rapport moins particulier et plus générique aux élèves pour mieux en prendre soin

ContributorsPerrenoud, Manuelorcid
Published inTransFormations, vol. 1, no. 26, p. 55-64
Publication date2024-03-26
First online date2024-03-26
Abstract

Amenée à questionner un idéal de proximité et d’engagement maximal auprès de chaque élève, une apprentie enseignante formule des risques pour elle-même et les élèves. Un large extrait d’entretien de recherche permet de mettre en perspective un tournant qui inviterait à introduire davantage de problématicité générique dans l’approche du travail, à rebours de la tendance plus spontanée à envisager l’enseignement comme une relation de particulier à particulier. S’intéresser collectivement aux problèmes davantage qu’aux personnes, dans le cadre de certains dispositifs cliniques et collaboratifs, paradoxalement, renforcerait la sécurité et l’ambition de prendre soin peut-être plus que l’inverse.

fre
Keywords
  • Démarche clinique
  • Formation à l’enseignement
  • Genre débutant
  • Idéal de proximité
  • Problème professionnel
Citation (ISO format)
PERRENOUD, Manuel. « Parfois on pense bien faire… »: Préparer en formation un rapport moins particulier et plus générique aux élèves pour mieux en prendre soin. In: TransFormations, 2024, vol. 1, n° 26, p. 55–64.
Main files (1)
Article (Published version)
Identifiers
  • PID : unige:176773
ISSN of the journal1967-1075
12views
4downloads

Technical informations

Creation04/22/2024 12:29:50 PM
First validation05/02/2024 10:13:34 AM
Update time05/02/2024 10:13:34 AM
Status update05/02/2024 10:13:34 AM
Last indexation05/06/2024 6:29:56 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack