UNIGE document Master
previous document  unige:1665  next document
add to browser collection
Title

La dyslexie développementale dans le Canton du Tessin: dyslexie de surface ou dyslexie phonologique ?

Author
Schmid, Anita
Director
Denomination Maîtrise universitaire en logopédie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2008
Abstract Cette étude vise à analyser quel type de dyslexie est plus présent au Canton du Tessin, ainsi que de voir quelles sont les caractéristiques prédominantes de la dyslexie dans un système orthographique régulier, comme l'italien. Afin d'avoir des données suffisantes, l'échantillon initial était composé de 824 enfants de troisième et cinquième primaire. Cet échantillon s'est réduit considérablement après avoir administré les premières épreuves de lecture qui ont permis de mettre en évidence les enfants avec des difficultés au niveau de la rapidité et de la précision de lecture. Ensuite le nombre de sujets est diminué puisqu'un test pour évaluer l'intelligence non verbale a été administrée. Finalement, le nombre total des sujets qui a participé à cette recherche correspond à soixante enfants âgés entre 8 et 12 ans. Il y a trente sujets du groupe expérimental qui sont considérés des enfants pouvant présenter une dyslexie et trente sujets considérés des bons lecteurs. Nous avons administrée des épreuves de lecture, des épreuves évaluant la métaphonologie, une épreuve de dénomination rapide et une épreuve de répétition de pseudo-mots. Les résultats montrent que les enfants du groupe expérimental présentent en général plus de difficultés dans les épreuves par rapport les bons lecteurs. Seulement dans trois épreuves, entre la troisième primaire et la cinquième primaire il y a une différence faible dans l'évolution des performances pour le groupe expérimental et une différence plus importante pour le groupe contrôle. En troisième et en cinquième primaire, le type de dyslexie qui ressort plus au Canton du Tessin correspond à la dyslexie phonologique. Le déficit de rapidité delecture est plus important par rapport le nombre des erreurs, chez les enfants italophones de troisième et de cinquième primaire. Les enfants de la Suisse italienne font plus d'erreurs dans la tâche de dénomination rapide que dans une tâche phonologique (qui comprend différents types d'épreuves). En conclusion, dans le Canton du Tessin il y a plus d'enfants présentant une dyslexie phonologique par rapport à une dyslexie de surface. La caractéristique prédominante chez les dyslexiques qui ont appris une langue écrite régulière correspond à un déficit dans la rapidité de lecture. De plus, les dyslexiques ont une difficulté plus marquée dans l'épreuve de dénomination rapide par rapport dans les épreuves évaluant les aspects phonologiques. A l'avenir, il serait très intéressant d'accomplir des études ultérieures en faisant des analyses supplémentaires des résultats et en ajoutant des épreuves afin de pouvoir tester des hypothèses qui n'ont pas été vérifiées dans cette recherche.
Full text
Master (2.7 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
SCHMID, Anita. La dyslexie développementale dans le Canton du Tessin: dyslexie de surface ou dyslexie phonologique ?. Université de Genève. Maîtrise, 2008. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:1665

224 hits

250 downloads

Update

Deposited on : 2009-05-20

Export document
Format :
Citation style :