UNIGE document Professional Article
previous document  unige:161649  next document
add to browser collection
Title

Réglage d'un implant cochléaire: une affaire de spécilistes

Authors
Published in Médecine et hygiène. 2003, vol. 61, no. 2454, p. 1964-1966
Abstract Deux patients sourds réhabilités par un implant cochléaire se sont plaints de trop percevoir les basses fréquences, d’une sensation d’écho et d’une mauvaise performance auditive. Nous avons supposé que le faisceau d’électrodes était inséré trop profondément dans la cochlée et que plusieurs électrodes pouvaient stimuler des populations identiques de neurones du nerf auditif. Le faisceau d’électrodes est tiré de quelques millimètres hors de la cochlée. L’angle d’insertion du faisceau a ainsi été ramené de 720° à 540° pour un patient, de 648° à 486° pour l’autre. Les deux patients ont signalé une amélioration subjective de la qualité de l’audition et un patient a nettement amélioré ses performances auditives. Ces observations montrent 1) que la mobilisation du faisceau d’électrodes, même plusieurs années après l’implantation, peut contribuer à améliorer la performance auditive ; 2) soutiennent d’autres données expérimentales montrant que plusieurs électrodes peuvent stimuler une même population de neurones, et que ce risque est plus grand au niveau de l’apex en raison de l’anatomie de la cochlée ; 3) que le réglage de l’implant cochléaire n’est pas standard, mais doit être adapté à chaque patient, électrode par électrode, par une équipe pluridisciplinaire expérimentée.
Keywords Implant cochléaireRéglageAmélioration de la performance
Full text
Structures
Citation
(ISO format)
KOS, Izabel et al. Réglage d'un implant cochléaire: une affaire de spécilistes. In: Médecine et hygiène, 2003, vol. 61, n° 2454, p. 1964-1966. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:161649

11 hits

4 downloads

Update

Deposited on : 2022-06-23

Export document
Format :
Citation style :