UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:157562  next document
add to browser collection
Title

Caractérisation écotoxicologique des affluents à leur embouchure: campagne 1993

Authors
Published in Rapports sur les études et recherches entreprises dans le bassin lémanique. 1994, vol. Campagne 1993, p. 171-189
Abstract Les buts principaux de cette étude sont, d'une part, d'identifier les affluents au Léman dont les sédiments aux embouchures sont les plus potentiellement toxiques et, d'autre part, de hiérarchiser les situations de pollution d'un point de vue écotoxicologique. A cet effet, l'écotoxicité des extraits organiques de la fraction inférieure à 63 μ.m des sédiments a été déterminée pour la bactérie Photobacterium phosphoreum du test Microtox® et pour l'algue Selenastrum capricornutum. Pour une meilleure représentativité des résultats, deux campagnes d'échantillonnage ont été effectuées, la première au printemps et la seconde à l'automne 1993. Les toxicités mesurées sont en général plus faibles à l'automne. D'après le test Microtox®, les sédiments de la Paudèze, de l'Eau Froide, du Grand Canal et du Canal Stockalper présentent une toxicité importante aussi bien au printemps qu'à l'automne. A cette liste s'ajoutent la Versoix, la Morges et la Dranse pour les prélèvements printaniers. Suivant le test Selenastrum capricornutum, les dépôts de la Paudèze (printemps et automne) et de la Chamberonne (printemps) sont les plus toxiques. Les sites échantillonnés de tous ces affluents sont sous l'influence soit de situations de pollutions ponctuelles (directement en aval de rejets de stations d'épuration) soit de zones industrielles ou d'agglomérations en amont dans les bassins versants. Les faibles toxicités de certains dépôts superficiels de cours d'eau comme la Venoge, la Chamberonne et le Rhône aval (Pougny) sont surprenantes. En effet, la Venoge et la Chamberonne sont des affluents dont les bassins versants montrent des densités de population et d'industrialisation importantes. De plus, la qualité biologique de la Venoge à l'embouchure, indiquée par les communautés d'invertébrés (LANG el REYMOND, 1994), est mauvaise. D'autre part, concernant le point de Pougny, les potentialités toxiques faibles observées sur les extraits organiques des sédiments ne sont pas en accord avec des toxicités importantes mesurées sur les matières en suspension en 1989 lors de l'étude de SANTIAGO et al. (1993) et en 1992 lors du programme "Ecotox Rhône" de l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse (1992). Si les résultats écotoxicologiques obtenus laissent une incertitude sur la représentativité du prélèvement de sédiments, ils peuvent également traduire pour le Rhône aval une évolution positive de la situation. Sur la base de deux typologies définies indépendamment pour chaque bioessai, les réponses mesurées sont réparties dans trois classes montrant une toxicité croissante (classe 1 < classe 2 < classe 3). Sur la totalité des sédiments étudiés, 32.4 % sont en classe 3 pour le test bactérien contre 9. 7 % pour le test algal. De plus, le système Microtox® s'est avéré le plus sensible pour tous les extraits organiques. Les sédiments les plus toxiques du présent travail pour le test Microtox®; se trouvent dans le même ordre de grandeur que ceux analysés en aval de Lyon dans le cadre du programme "Ecotox Rhône" de l'Agence de l'Eau R.M.C. (1992). Cette z.one correspond à une situation connue de forte contamination.
Keywords Léman (bassin)Pollution aquatique
Full text
Article (Published version) (8.3 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
PARDOS, Michel et al. Caractérisation écotoxicologique des affluents à leur embouchure: campagne 1993. In: Rapports sur les études et recherches entreprises dans le bassin lémanique, 1994, vol. Campagne 1993, p. 171-189. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:157562

51 hits

5 downloads

Update

Deposited on : 2021-12-22

Export document
Format :
Citation style :