en
Master
Open access
Italian

Meneghello e il potere delle parole : Analisi sociolinguistica di “Libera nos a Malo”: la stratificazione meneghelliana di dialetto, italiano e inglese come chiave per sondare il reale

ContributorsGandelli, Carola
Master program titleMaîtrise universitaire en traduction et communication spécialisée multilingue
Defense date2020
Abstract

Grand écrivain du XXe siècle, Luigi Meneghello a élevé l'usage du dialecte dans la littérature italienne. Le pouvoir des mots, à la fois évocateur et ontologique, est le pilier de son écriture. En fait, les protagonistes de « Libera nos a Malo », chef-d'œuvre de l'auteur, sont les trois langues de la vie de Meneghello, soit le dialecte, l'italien et l'anglais. Cette étude vise à une analyse sociolinguistique des dimensions de variation diatopique, diachronique et diastratique du dialecte et de l'italien dans le contexte de la société de Malo des années vingt racontée à travers les souvenirs d'enfance de l'auteur. Une telle superposition de langues interagissant entre elles représente un défi pour la traduction du roman. L'analyse de la traduction française et anglaise offre une réflexion concrète sur la diversité des systèmes linguistiques et sur les meilleures stratégies à adopter pour rester fidèles à l'essence du texte source.

fre
Keywords
  • Luigi Meneghello
  • « Libera nos a Malo »
  • littérature italienne
  • dialecte
  • analyse sociolinguistique
  • traduction littéraire
Citation (ISO format)
GANDELLI, Carola. Meneghello e il potere delle parole : Analisi sociolinguistica di “Libera nos a Malo”: la stratificazione meneghelliana di dialetto, italiano e inglese come chiave per sondare il reale. 2020.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:145378
255views
859downloads

Technical informations

Creation11/23/2020 2:55:00 PM
First validation11/23/2020 2:55:00 PM
Update time03/15/2023 11:34:34 PM
Status update03/15/2023 11:34:34 PM
Last indexation01/29/2024 10:26:10 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack