UNIGE document Master
previous document  unige:112144  next document
add to browser collection
Title

La post-édition de Google Translate peut-elle rivaliser avec une traduction humaine pour la traduction littéraire ? : Etude expérimentale avec des étudiants en traduction

Author
Director
Denomination Maîtrise universitaire en Traduction : mention Technologies de la traduction
Defense Master : Univ. Genève, 2018
Abstract Dans ce travail de mémoire, nous avons étudié l'applicabilité de la traduction automatique à un texte littéraire. Des étudiants en traduction ont traduit de l'anglais vers l'italien dix extraits de Wuthering Heights. Ces mêmes extraits ont été traduits automatiquement par Google Translate (un système statistique passé récemment à la traduction neuronale), puis post-édités par les mêmes étudiants suivant un plan croisé. Ensuite, ces traductions ont été évaluées par des experts en linguistique et littérature. Nous avons montré que, même si la post-édition permet un gain de temps considérable, les évaluateurs ont préféré la traduction humaine à la traduction post-éditée dans le 55,3 % des cas. La traduction littéraire présente des obstacles que, pour le moment encore, la machine n'est pas en mesure de surmonter.
Keywords Traduction automatiqueTraduction automatique statistique neuronaleTraduction littéraireTraduction automatique de la littératurePost-éditionEvaluation humaineEvaluation automatique
Full text
Master thesis (1.6 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
ROUVINEZ, Caroline. La post-édition de Google Translate peut-elle rivaliser avec une traduction humaine pour la traduction littéraire ? : Etude expérimentale avec des étudiants en traduction. Université de Genève. Master, 2018. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:112144

727 hits

617 downloads

Update

Deposited on : 2018-12-10

Export document
Format :
Citation style :