en
Scientific article
English

The family and mortality: a case study from rural Belgium

Published inAnnales de démographie historique, vol. 101, no. 1, 11
Publication date2001
Abstract

Les différences de mortalité entre les familles fournissent un indice de l'importance des comportements inobservés conditionnant à la santé. Par exemple, si la plus faible mortalité était due à des attitudes personnelles apprises au cours de l'enfance, elle devrait se manifester jusqu'aux âges élevés. Dans cet article sont utilisées des données provenant d'une commune belge, au xixe siècle, afin de préciser les différences de mortalité entre les familles de deux manières. Tout d'abord, un indice de l'exposition des enfants à la maladie est construit en comptant le nombre de décès à moins de 15 ans dans chaque famille. Ensuite, l'effet global des différences entre les familles est calculé grâce à un modèle aléatoire qui permet d'estimer la variance de « l'effet famille ». Les deux mesures mettent en évidence un effet familial fort pendant l'enfance, qui diminue après 15 ans puis disparaît au-delà de 55 ans. En outre, à une période encore dominée par les maladies infectieuses, ceux qui survivent aux maladies contractées au cours de l'enfance acquièrent des immunités qui les rendent plus résistants par la suite.

Citation (ISO format)
ALTER, George, ORIS, Michel, BROSTRÖM, Göran. The family and mortality: a case study from rural Belgium. In: Annales de démographie historique, 2001, vol. 101, n° 1, p. 11. doi: 10.3917/adh.101.0010
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelRestricted
Identifiers
ISSN of the journal0066-2062
386views
0downloads

Technical informations

Creation04/18/2018 11:30:00 AM
First validation04/18/2018 11:30:00 AM
Update time03/15/2023 8:20:34 AM
Status update03/15/2023 8:20:34 AM
Last indexation05/02/2024 8:22:17 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack