UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:104642  next document
add to browser collection
Title

Utilisation des fluides supercritiques pour l'extraction de stupéfiants dans des matrices biologiques liquides (urine) et solides (cheveux)

Author
Directors
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 1994 - Sc. 2675 - 1994/05/06
Abstract Ce travail étudie les possibilités offertes par le CO₂ supercritique pour l'extraction de stupéfiants dans des matrices d'intérêts médico-légales, liquide (urine) ou solide (cheveux). L'utilisation des fluides supercritiques pour l'extraction permet de réduire les problèmes inhérents à la préparation des échantillons biologiques avant la chromatographie, car cette nouvelle technique est rapide, facile d'emploi et performante. D'abord, la solubilité des drogues basiques dans le CO₂ a été étudiée par chromatographie en phase supercritique capillaire. L'extraction en phase supercritique (EPS) d'opiacés contenus dans des liquides (application à l'urine), après adsorption sur deux supports solides différents, s'est montrée efficace, mais peu avantageuse par rapport aux techniques liquide-solide. Par contre, l'EPS de stupéfiants contenus dans une matrice solide (cheveux), s'est révélée très intéressante, plus rapide et parfois plus performante que les techniques classiques d'extraction. La méthodologie, développée pour les analyses d'opiacés dans les cheveux, répond parfaitement aux exigences médico-légales.
Keywords Extraction par fluides supercritiquesUrineCheveuxOpiacés
Identifiers
Full text
Thesis (8.9 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
EDDER, Patrick. Utilisation des fluides supercritiques pour l'extraction de stupéfiants dans des matrices biologiques liquides (urine) et solides (cheveux). Université de Genève. Thèse, 1994. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:104642

73 hits

10 downloads

Update

Deposited on : 2018-05-25

Export document
Format :
Citation style :