en
Master
French

« Traducteurs, nous sommes » : approche sociolinguistique du roman d'Andrea Camilleri « Il ladro di merendine » et de sa traduction

ContributorsAeberhard, Lucille
Master program titleMaîtrise universitaire en traduction, mention traduction spécialisée
Defense date2010
Abstract

L'analyse de l'un des romans d'Andrea Camilleri, Il ladro di merendine, d'un point de vue sociolinguistique nous permet de mieux comprendre la diversité linguistique de l'Italie. En effet, la langue employée par l'auteur sicilien reflète particulièrement bien les différents modes de communication utilisés aujourd'hui dans ce pays (langue officielle, variétés régionales et dialectes) que nous comparons à ceux de la France (langue officielle, langues régionales, dialectes et patois) afin de mettre en avant la singularité du cas italien. L'approche sociolinguistique a été choisie pour ces cinq variations de base (la diachronie, la diatopie, la diastratie, la diaphasie et la diamésie) car ces différents angles d'approche offrent une perspective intéressante en ce qui concerne les multiples informations extralinguistiques que la langue peut nous fournir. Quant à l'étude de la version française du roman, elle souligne essentiellement la problématique liée à la traduction des références culturelles.

fre
Citation (ISO format)
AEBERHARD, Lucille. « Traducteurs, nous sommes » : approche sociolinguistique du roman d’Andrea Camilleri « Il ladro di merendine » et de sa traduction. 2010.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:9819
860views
50downloads

Technical informations

Creation03/25/2010 11:08:00 AM
First validation03/25/2010 11:08:00 AM
Update time03/14/2023 3:55:53 PM
Status update03/14/2023 3:55:53 PM
Last indexation01/29/2024 6:59:40 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack