en
Professional article
Open access
French

IRM ou CT ? Imagerie des accidents vasculaires cérébraux (ischémiques)

Published inLa gazette médicale - info@gériatrie, vol. 02, p. 22-25
Publication date2017
Abstract

Suite aux développements dans le diagnostic et le traitement dans le domaine des accidents vasculaires cérébraux, la place de l'imagerie dans le diagnostic, le traitement et le suivi des AVC est devenue centrale. Les AVC étant une pathologie fréquente chez la personne âgée et une source de morbidité considérable, il est important de bien choisir la modalité radiologique pour la question donnée. Effectivement, après l'examen clinique, il est nécessaire d'effectuer au plus vite une exclusion d'hémorragie par imagerie (fig. 1). L'examen de choix est actuellement le scanner car celui-ci est actuellement plus rapide, plus disponible et la détection des hémorragies reste plus facile. Par contre, en théorie l'IRM est une technique plus puissante mais semble réservée actuellement à des situations où le temps joue moins de rôle, comme des accidents ischémiques transitoires (AIT). Peu importe la technique choisie, celle-ci doit exclure une hémorragie, démontrer une ischémie, montrer l'endroit de l'occlusion et faire la preuve d'une hypoperfusion.

Keywords
  • Ischémie
  • Cerveau
  • CT
  • IRM
Citation (ISO format)
LÖVBLAD, Karl-Olof et al. IRM ou CT ? Imagerie des accidents vasculaires cérébraux (ischémiques). In: La gazette médicale - info@gériatrie, 2017, vol. 02, p. 22–25.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:97687
ISSN of the journal2296-7478
779views
302downloads

Technical informations

Creation08/10/2017 9:44:00 AM
First validation08/10/2017 9:44:00 AM
Update time03/15/2023 2:08:24 AM
Status update03/15/2023 2:08:24 AM
Last indexation01/17/2024 12:56:50 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack