en
Doctoral thesis
Open access
French

Médecine, femmes et politique : histoire de doctrines et de pratiques transnationales (XXe siècle)

ContributorsVuille, Marilene
Defense date2017-03-09
Abstract

Trois disciplines médicales prennent en charge la vie génitale et reproductive des femmes. La gynécologie se constitue au XIXe siècle à la fois comme un savoir diagnostique et thérapeutique sur les maladies des organes génitaux féminins et comme un discours sur la «nature féminine» et les rôles sociaux qui lui sont appropriés. En obstétrique, l'Accouchement sans douleur, promu dans les années 1950 par les milieux communistes, présente un exemple insolite d'imbrication entre intérêts médicaux et intérêts politiques. Quant à la toute jeune médecine sexuelle, elle travaille avec des représentations et des modèles sexologiques enracinés dans les rapports sociaux de sexe. Dans ces trois domaines, les médecins eux-mêmes légitiment certaines de leurs pratiques en leur conférant une dimension politique : elles contribueraient à l'émancipation des femmes ou à l'égalité. Cette thèse croise histoire du genre et histoire des sciences et de la médecine pour analyser ces phénomènes.

fre
Keywords
  • Gynécologie
  • Obstétrique
  • Médecine sexuelle
  • Accouchement
  • Douleur
  • Parti communiste
  • France
  • Suisse
  • Histoire de la médecine
  • Histoire des sciences et des techniques
  • Études de genre
Funding
  • Swiss National Science Foundation - 126479
Citation (ISO format)
VUILLE, Marilene. Médecine, femmes et politique : histoire de doctrines et de pratiques transnationales (XXe siècle). 2017. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:97656
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Identifiers
1258views
1376downloads

Technical informations

Creation10/03/2017 5:35:00 PM
First validation10/03/2017 5:35:00 PM
Update time03/15/2023 2:08:04 AM
Status update03/15/2023 2:08:03 AM
Last indexation01/29/2024 9:12:34 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack