UNIGE document Book Chapter
previous document  unige:96243  next document
add to browser collection
Title

« Une prunelle énamourée dans un visage de glace »: Marcel Proust et la reconnaissance des visages

Author
Published in Guido, L. ; Hennard Dutheil de la Rochère, M. ; Maire, B. ; Pannese, F. & Roelens, N. Visages. Lausanne: Bibliothèque d'Histoire de la Médecine et de la Santé. 2017
Abstract Dans La Recherche du temps perdu, Proust met la kinésie en récit avec une attention, une finesse et une précision remarquables. La kinésie est ce que Proust appelle «jeu de physionomie», soit ce «langage rapide, direct» des corps en interaction, qui est à la fois «figuré comme une image» et «surprenant» comme une «réplique», comme les paroles d’un dialogue. La kinésie est intermédiaire non seulement parce qu’elle a lieu entre les personnes, mais aussi parce qu’elle engage des formes expressives qui se croisent : parole et geste souvent participent ensemble des «jeux de physionomie», le geste devenant réplique et le verbe marquant le corps qui l’énonce. Dans ce contexte, reconnaître ou méconnaître un visage joue un rôle particulièrement notable, comme ce genre d’événements interpersonnels résume une problématique centrale de la Recherche, à savoir l’impossibilité de connaître l’autre entièrement et de façon définitive.
Keywords Marcel ProustAnalyse kinésiqueGestesVisagesExpressions de physionomieActes de fictionBergotteAttention
Identifiers
ISBN: 978-2-940527-02-1
Full text
Book chapter (Published version) (646 Kb) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
BOLENS, Guillemette. « Une prunelle énamourée dans un visage de glace »: Marcel Proust et la reconnaissance des visages. In: Guido, L. ; Hennard Dutheil de la Rochère, M. ; Maire, B. ; Pannese, F. & Roelens, N. (Ed.). Visages. Lausanne : Bibliothèque d'Histoire de la Médecine et de la Santé, 2017. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:96243

155 hits

39 downloads

Update

Deposited on : 2017-08-22

Export document
Format :
Citation style :