UNIGE document Master
previous document  unige:95438  next document
add to browser collection
Title

Genetic analysis of the Elba complex implicated in Fab-7 boundary function in Drosophila

Author
Director
Denomination Maîtrise universitaire (Master) en Biologie, orientation Génétique, développement et évolution (GDE)
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2017
Abstract Les mutations homéotiques ont depuis maintenant plus de cent ans fasciné les généticiens. Leur identification et leur étude ont permis de jeter les premiers jalons vers une compréhension de la manière dont l’axe antéro-posterieur se dessine au cours du développement des Drosophiles. Il s’est avéré plus tard que les gènes homéotiques étaient conservés au cours de l’évolution et que des principes similaires existent chez les organismes à symétrie bilatérale. Chez la Drosophile, la seconde région homéotique responsable de l’identité du troisième segment thoracique ainsi que des segments abdominaux, le complexe bithorax (BX-C), a été largement étudié. A l’intérieur du complexe, se situent neuf régions dites cis-régulatrices qui contrôlent spécifiquement, l’activation des trois gènes du complexe : Ubx, abd-A et Abd-B à l’intérieur des parasegments 5 à 14. Selon le modèle actuel, ces régions sont elles-mêmes contrôlées par l’activation ou la répression de domaines chromatiniens spécifiques aux parasegments de la Drosophile. L’activation des gènes homéotiques requière une interaction entre un enhancer et le promoteur du gène. Cette interaction est notamment contrôlée par une région d’ADN appelé élément frontière. Les éléments frontières sont localisés entre chaque région cis-régulatrices permettant à ces dernières de fonctionner de manière autonome. Cette activité peut être induite par la liaison de facteurs protéiques à des séquences spécifiques contenues dans un élément frontière. C’est le cas de la frontière Fab-7 où se lient le facteur GAGA ainsi que les protéines du complexe ELBA, qui possèdent chacune un domaine conservé de liaison à l’ADN, le domaine BEN (les facteurs Insv, Elba 1, Elba 2 et Elba3). Au cours de ce travail de Master j’ai utilisé une mutagenèse basée sur la technologie CRISPR/Cas9 pour induire des mutations dans les gènes codant pour les protéines du complexe ELBA. Ces mutations ont été induites dans un contexte où la frontière Fab-7 est affaiblie par des altérations dans 5 de ces sites de liaison au facteur GAGA (Fab-7GAGAG1-5). Cette stratégie nous a permis de sélectionner phénotypiquement des mâles qui montraient une aggravation considérable du phénotype Fab-7GAGAG1-5. Ce travail m’a permis de conclure que les gènes Insv et Elba 2 étaient impliqués dans l’établissement d’une frontière Fab-7 fonctionelle. Par contre mes dernier résultats encore préliminaires suggère que les gènes Elba1 et Elba3 ne soient pas impliqués.
Full text
Master (3.7 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
DESPLANDS, Bastien. Genetic analysis of the Elba complex implicated in Fab-7 boundary function in Drosophila. Université de Genève. Maîtrise, 2017. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:95438

6 hits

1 download

Update

Deposited on : 2017-07-13

Export document
Format :
Citation style :