UNIGE document Book Chapter
previous document  unige:92777  next document
add to browser collection
Title

Etude paléoanthropologique

Author
Published in Antonini, Alessandra. Sion, Sous-le-Scex (VS). I, Ein Spätantik-Frühmittelalterlicher Bestattungsplatz : Gräber und Bauten : résultats des recherches sur le site funéraire du Haut Moyen-Âge de Sion, Sous-le-Scex. Lausanne: Cahiers d'archéologie romande. 2002
Collection Cahiers d'archéologie romande; 89
Abstract L'étude paléoanthropologique que nous présentons ici porte sur les sépultures des deux cimetières repérés à Sion dans le quartier de Sous-le-Scex, celui de l'église funéraire du Haut Moyen-Age et celui des mausolées datant respectivement du Ve au VIIIe siècle et de la fin du IVe aux VIe/VIIe siècles. Les données anthropologiques ont été récoltées par F. Simon, E. Leemans et G. Perréard. Une première étude des squelettes a été effectuée par G. Perréard (1993), qui a présenté des résultats provisoires dans le cadre d'une synthèse portant sur le Haut Moyen-Age romand. À l'époque, la chronologie interne des tombes n'était pas encore très bien connue, par conséquent, seules les sépultures dont les datations étaient sûres avaient été retenues. De plus, l'objectif principal de son étude était une comparaison interrégionale constituée de populations datant du IVe au VIe/début VIIe siècle. Il était donc nécessaire de reprendre l'analyse du site, en y intégrant la totalité des squelettes. La présente étude se base sur la paléodémographie, la biométrie et les caractères discrets crâniens des squelettes. Nous avons voulu répondre, entre autres, aux questions suivantes: - Qui était inhumé dans les différentes zones de l'église et des mausolées? Une analyse interne a été effectuée, afin de comprendre l'évolution diachronique de la population inhumée et de détecter des éventuelles différences dans le recrutement en fonction de la localisation des tombes à l'intérieur et à l'extérieur de l'église. - Comment se situe la population inhumée à Sion, Sous-le-Scex par rapport à d'autres ensembles contemporains ? Nous avons comparé notre population valaisanne à plusieurs sites des régions environnantes (Bassin lémanique, Alpes et Jura, Suisse alémanique et Allemagne du Sud), afin de définir la position de Sion, Sous-le-Scex. En effet, nous disposons, pour le moment, de peu d'ensembles valaisans et leur recrutement funéraire ainsi que leur degré d'échanges génétiques avec des populations situées en-dehors de la vallée du Rhône sont actuellement mal connus.
Full text
Book chapter (Published version) (871 Kb) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
EADES, Suzanne. Etude paléoanthropologique. In: Antonini, Alessandra (Ed.). Sion, Sous-le-Scex (VS). I, Ein Spätantik-Frühmittelalterlicher Bestattungsplatz : Gräber und Bauten : résultats des recherches sur le site funéraire du Haut Moyen-Âge de Sion, Sous-le-Scex. Lausanne : Cahiers d'archéologie romande, 2002. (Cahiers d'archéologie romande; 89) https://archive-ouverte.unige.ch/unige:92777

14 hits

0 download

Update

Deposited on : 2017-03-22

Export document
Format :
Citation style :