UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:91216  next document
add to browser collection
Title

"On n’est pas un bon légionnaire quand on n’a pas le cafard" : enjeux médicaux, culturels et politiques d’un sentiment géographique (1880-1930)

Author
Published in Carnets de géographes. 2016, vol. 9
Abstract Au croisement de la géographie médicale, politique et culturelle, l’article porte sur le cafard colonial. Le cafard est un mal du pays qui apparaît dans les années 1880 au sein la Légion étrangère et des Bataillons d’Afrique, qui tirent pour partie leur identité de cette forme de nostalgie. Identifié comme pathologie coloniale par les médecins dans les années 1910, il affecte ensuite les Poilus dans les tranchées, avant de se banaliser pour constituer un sentiment qui diffuse ensuite dans toute la société française. Dans les colonies, les coups de cafards débouchent souvent sur des excès de violence, que la médicalisation de cet état d’âme permet d’excuser. En fait, le cafard semble consubstantiel au projet colonial, dont les contradictions font qu’il est impossible au colon de trouver une juste place. L’article plaide par l’exemple pour une approche critique des affects géographiques.
Keywords AffectColonisationExotismeMédicalisationNostalgie
Full text
Article (Published version) (1.4 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
STASZAK, Jean-François. "On n’est pas un bon légionnaire quand on n’a pas le cafard" : enjeux médicaux, culturels et politiques d’un sentiment géographique (1880-1930). In: Carnets de géographes, 2016, vol. 9. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:91216

115 hits

41 downloads

Update

Deposited on : 2017-01-23

Export document
Format :
Citation style :