en
Master
French

Prise de référence spatiale chez les personnes avec le syndrome de Williams : influence de la nature des stimuli

Master program titleMaîtrise universitaire en psychologie
Defense date2016
Abstract

Les personnnes avec le syndrome de Williams (SW) présentent des capacités visuo-spatiales déficitaires, qui peuvent être expliquées par des difficultés à utiliser les cadres de référence égocentré (par rapport à soi) et allocentré (par rapport à un objet extérieur). Ces personnes présentent également une hypersociabilité et une force dans le traitement des stimuli sociaux. L'objectif de cette étude est d'explorer l'influence de la nature de stimuli avatars (d'âge et sexe différents) sur la capacité de prise de référence chez les personnes SW. La tâche de référence spatiale (Heiz & Barisnikov, 2015) est administrée à 19 personnes SW de 10 à 40 ans ainsi qu'à 112 enfants au développement typique (DT) de 4 à 12 ans. Les résultats ne montrent aucun effet de la nature des stimuli chez les personnes avec SW, contrairement aux enfants DT...

fre
Citation (ISO format)
DA COSTA FERNANDES, Ana. Prise de référence spatiale chez les personnes avec le syndrome de Williams : influence de la nature des stimuli. 2016.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:90013
49views
11downloads

Technical informations

Creation11/25/2016 11:56:00 AM
First validation11/25/2016 11:56:00 AM
Update time03/15/2023 1:06:42 AM
Status update03/15/2023 1:06:41 AM
Last indexation01/29/2024 8:57:30 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack