UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:88592  next document
add to browser collection
Title

La Turquie dans le concert mondial de l’éducation. Une analyse des enquêtes PISA de 2003 à 2012

Authors
Establet, Roger
Published in Turcica. 2016, vol. 47, p. 257-288
Abstract L’évaluation internationale des élèves de 15 ans par l’OCDE, dans son enquête triennale PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) donne lieu fréquemment à des classements médiatiques où le Mexique et la Turquie, toujours bons derniers, font triste figure. Mais l’enquête de l’OCDE n’a pas pour objet principal de construire des palmarès. Elle a le mérite sérieux de fournir, en plus des résultats mesurés par des tests internationaux rigoureux, des données précieuses sur l’origine sociale des élèves, sur les ressources matérielles et culturelles de leurs parents. Elle invite donc à comparer la Turquie aux pays qui, sous les rapports de l’économie et de la société, peuvent lui être comparés. Les données permettent aussi de suivre l’évolution des compétences sur une décennie (de 2003 à 2012). En questionnant directement les bases de données PISA sur la Turquie, quelques faits majeurs apparaissent: • l’échec scolaire (mesuré par des compétences très faibles en compréhension de l’écrit et en mathématiques) est en très nette diminution depuis 2003, • en revanche, l’accès à un niveau minimum de compétence dans ces deux domaines est en très nette amélioration, • l’inégalité sociale pour éviter l’échec et pour accéder à un savoir minimum a nettement diminué, • mesuré à ces deux niveaux de compétence, modestes mais essentiels, l’évolution des compétences des filles est impressionnante, • ces résultats positifs, et très nécessaires, vu le niveau de la Turquie en 2003, sont liés pour l’essentiel à l’amélioration de l’efficacité de l’enseignement, • la formation de base s’est donc nettement améliorée et démocratisée. Il faut sans doute y voir les effets positifs de la loi de 1997 sur l’éducation. Reste un point faible de l’école turque : l’accès à l’excellence n’a pratiquement pas évolué et, sur ce point, les inégalités sociales persistent. C’est un point préoccupant, mais que les enquêtes PISA permettent de situer à sa juste place. Certains pays, soucieux surtout de développer leurs élites scolaires, ont négligé les formations de base. C’est le cas de la France, où, dans la décennie, l’échec scolaire s’est accru et l’accès à un niveau minimum de compétence a diminué. Souhaitons à la Turquie de trouver les mesures qui permettent à la fois de développer les élites et de poursuivre la mise en place d’une école obligatoire performante et démocratique.
Identifiers
Full text
Article (Published version) (962 Kb) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Research group Groupe genevois d'analyse des politiques éducatives (GGAPE)
Citation
(ISO format)
ESTABLET, Roger, FELOUZIS, Georges, CHARMILLOT, Samuel. La Turquie dans le concert mondial de l’éducation. Une analyse des enquêtes PISA de 2003 à 2012. In: Turcica, 2016, vol. 47, p. 257-288. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:88592

86 hits

1 download

Update

Deposited on : 2016-11-02

Export document
Format :
Citation style :