en
Scientific article
Open access
French

La lecture hygiénique : formes narratives et épistolarité dans la médecine des Lumières

Published inEtudes épistémè, vol. 13, no. Usages thérapeutiques du littéraire, p. 108-120
Publication date2008
Abstract

Au XVIIIe siècle, on considère que les romans exercent une influence (généralement négative) sur la santé mentale et physique des lecteurs. Or, loin de condamner unanimement le roman, certains médecins de l'époque intègrent ses modes de narration dans leurs traités, dans le but d'exercer un effet prophylactique ou thérapeutique sur leurs propres lecteurs. Cet article 1) évoque le contexte à la faveur duquel un usage thérapeutique du texte est apparu possible au XVIIIe siècle ; 2) à partir de l'exemple de la lutte médicale contre la masturbation, il porte attention aux différents moyens stylistiques ou rhétoriques employés par les médecins pour faire effet sur leurs lecteurs ; 3) il conclut sur un double effort de narrativisation et de vulgarisation de l'écriture médicale de cette époque.

Citation (ISO format)
WENGER, Alexandre Charles. La lecture hygiénique : formes narratives et épistolarité dans la médecine des Lumières. In: Etudes épistémè, 2008, vol. 13, p. 108–120. doi: 10.4000/episteme.902
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
ISSN of the journal1634-0450
433views
197downloads

Technical informations

Creation06/21/2016 12:35:00 PM
First validation06/21/2016 12:35:00 PM
Update time03/15/2023 12:28:43 AM
Status update03/15/2023 12:28:43 AM
Last indexation01/16/2024 9:06:44 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack