en
Doctoral thesis
Open access
French

Le méningiome kystique

Defense date2015-09-07
Abstract

Bien que les méningiomes soient des tumeurs intracrâniennes généralement solides et fermes, certaines sont associées à des kystes provoquant une confusion diagnostique avec les gliomes et les métastases. Une IRM préopératoire est plus utile que le scanner pour la planification chirurgicale appropriée. Selon Nauta, il existe quatre types de méningiomes kystiques. Dans le type 1 et 2, la tumeur ainsi que la composante kystique doivent être réséquées alors que dans le type 3 et 4 seule la tumeur est enlevée. Si les kystes intra-tumoraux ne sont pas reséqués, la récidive est hautement probable. La distinction entre le type 2 et 3 n'est pas évidente par l'imagerie IRM et il est parfois impossible de le faire en intra-opératoire. Dans ce cas, une exploration microchirurgicale avec biopsie devient nécessaire.

fre
Citation (ISO format)
SOTIRIADIS, Charalampos. Le méningiome kystique. 2015. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:84106
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Identifiers
1220views
808downloads

Technical informations

Creation12/12/2015 10:23:00 AM
First validation12/12/2015 10:23:00 AM
Update time03/15/2023 12:24:12 AM
Status update03/15/2023 12:24:11 AM
Last indexation01/29/2024 8:45:12 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack