en
Report
Open access
French

Mesure et analyse d'un système de rafraîchissement passif à Sion (Valais)

PublisherGenève
Collection
  • Série de publications du CUEPE; 46
Publication date1991
Abstract

Construit durant la relance économique de la fin du 19° siècle, le bâtiment Aymon fut aligné sur l'emplacement de la muraille ouest des remparts de la ville démolis un demi siècle auparavant. A la même époque l'évéché et le palais du gouvernement constituèrent le front de l'ancienne ville face à la place historique de la Planta. ; La famille Aymon utilisa ce bâtiment jusqu'aux années 1960, époque à laquelle l'Etat du Valais devint propriétaire. Auparavant, le bâtiment s'agrandit vers le sud d'une annexe commerciale. Le DIP (Département de l'Instruction Publique) occupe les locaux alors vétustés et peu confortables. En 1983, les premières études de rénovation débutèrent. Les travaux durèrent 2 ans : de 1988 à 1989. Le bâtiment abrite maintenant le DIP et 2 magasins sur la rue de Lausanne. Durant les études, il fut vite décider d'aménager des bureaux sous les combles, ce qui souleva immédiatement le problème du confort estival étant donné les températures trop élevées facilement prévisibles sous des fenêtres de toiture et sous un toit très exposé au sud et à l'ouest. Par ailleurs, ce bâtiment possède des caves profondes et fraîches durant l'été,sans odeur, sans problème de radon et servant au stockage d'archives. L'idée de prélever cet air frais des sous sols et de l'insuffler dans les locaux surchauffés des combles fut retenue. Un système analogue conçu pour la salle des combles du Service des Bâtiments non loin de là donnait déjà depuis quelques années des résultats probants. Simple car constitué d'un ventilateur à la cave, un tube traversant les étages et des gaines de distribution dans les bureaux, le système de climatisation passive (car faisant appel essentiellement à des phénomènes naturels) fut monté sans histoire. Le dimensionnement des gaines et du ventilateur reposait sur des hypothèses grossières : limites d'encombrement disponibles ou vitesse maximale de l'air. Un tel système, s'il fonctionne, et rapporté à un parc important de bâtiments, permet de freiner efficacement l'accroissement de puissance électrique demandée pour la climatisation des bureaux en été. Si pour le bâtiment Aymon nous pouvions nous contenter d'adapter ce système tant bien que mal dans ses vieux murs, il n'en irait pas de même pour des bâtiments à construire et nécessitant un refroidissement des étages supérieurs. Pour que de tels systèmes fonctionnent correctement, il est nécessaire de les dimensionner dès le départ pour la prestation qu'ils ont à effectuer. Il est donc indispensable de connaître ce qui se passe lors du fonctionnement d'un système déjà construit et essayer de comprendre les divers phénomènes afin d'établir les règles de dimensionnement à respecter lors de futurs systèmes à construire. A cette fin, le contact entre le Service des Bâtiments de l'Etat du Valais et le CUEPE de l'Université de Genève s'établit. Ce rapport est le fruit de cette collaboration.

Citation (ISO format)
MELDEM, R. et al. Mesure et analyse d’un système de rafraîchissement passif à Sion (Valais). 1991
Main files (1)
Report
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:79687
450views
218downloads

Technical informations

Creation01/19/2016 4:12:00 PM
First validation01/19/2016 4:12:00 PM
Update time03/15/2023 12:04:44 AM
Status update03/15/2023 12:04:43 AM
Last indexation01/16/2024 8:03:46 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack