UNIGE document Book Chapter
previous document  unige:77452  next document
add to browser collection
Title

Le nombre d’avortements provoqués augmente quand on libéralise cette pratique

Author
Published in Ridde V. et F. Ouattara. Des idées reçues en santé mondiale. Montréal: Les Presses de l’Université de Montréal. 2015, p. 78-81
Abstract Dans les pays où cette pratique n’est pas encore libéralisée, on craint souvent qu’une relaxation de la loi entraîne la multiplication du recours à l’avortement. Or, tant l’expérience des pays qui ont libéralisé leur loi que l’examen des statistiques mondiales d’avortement montrent un effet contraire à long terme. Les régions du monde caractérisées par une part plus grande de femmes qui vivent dans des pays où l’avortement provoqué est illégal sont également les régions où la fréquence de cette pratique est la plus grande. Le désir d’éviter une naissance et l'utilisation de la contraception expliquent le niveau du recours à l’avortement dans un pays, bien plus que sa loi sur l’avortement. Parce que ces deux facteurs augmentent avec le niveau de développement d’un pays, et parce qu’ils ont un effet opposé sur le recours à l’avortement, une augmentation précède souvent son déclin. La libéralisation de l’avortement peut intervenir à n’importe quel moment de ce processus historique.
Identifiers
ISBN: 978-2-7606-3523-4
Full text
Structures
Citation
(ISO format)
ROSSIER, Clementine. Le nombre d’avortements provoqués augmente quand on libéralise cette pratique. In: Ridde V. et F. Ouattara (Ed.). Des idées reçues en santé mondiale. Montréal : Les Presses de l’Université de Montréal, 2015. p. 78-81. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:77452

207 hits

459 downloads

Update

Deposited on : 2015-11-22

Export document
Format :
Citation style :