en
Newspaper article
Open access
French

Dans la région de l'Evros, un mur inutile sur la frontière gréco-turque

Published inVisionsCarto.net
Publication date2015
Abstract

L'Europe se déchire sur la « crise des migrants », et la Hongrie vient d'annoncer la fermeture de la frontière et l'édification d'une clôture de barbelés de 4 mètres de haut sur les 175 kilomètres de tracé frontalier avec la Serbie. Mais que se passe-t-il vraiment le long des frontières européennes ? Voyage en plusieurs étapes avec Alberto Campi et Cristina Del Biaggio, qui arpentent ces marges depuis 2012. Aujourd'hui, le mur d'Evros, sur la frontière gréco-turque. Considérée comme une passoire, les autorités grecques ont cherché à la « verrouiller » en construisant un « mur » sur un peu plus de 12 kilomètres, symbole du durcissement de la politique de surveillance et de restriction des flux migratoires vers l'Europe.

Keywords
  • Grèce
  • Migration
  • Asile
  • Réfugié
  • Barrière frontalière
  • Mur
  • Evros
  • Frontière
Citation (ISO format)
DEL BIAGGIO, Cristina, CAMPI, Alberto. Dans la région de l’Evros, un mur inutile sur la frontière gréco-turque. In: VisionsCarto.net, 2015.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:73803
737views
149downloads

Technical informations

Creation06/25/2015 9:35:00 PM
First validation06/25/2015 9:35:00 PM
Update time03/14/2023 11:25:38 PM
Status update03/14/2023 11:25:38 PM
Last indexation01/16/2024 6:26:42 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack