en
Scientific article
Open access
French

Faire sécession: «l'extension du domaine de la lutte» en milieu urbain

Published inUrbia, no. 14, p. 3-10
Publication date2012
Abstract

Dans une perspective analytique - largement foucaldienne - de la ville perçue comme lieu de disciplinarisation des classes sociales a été organisé, en 2011, le colloque " Les communautés fermées, entre innovation et fortification résidentielles " à l'initiative de la Fondation Braillard Architectes (Genève), de l'Institut de géographie de l'Université de Lausanne et de l'Institut des sciences de l'environnement de l'Université de Genève. Ce colloque souhaitait participer à une meilleure compréhension de la ville en état de " guerre sociale de basse intensité " - pour reprendre l'expression de M. Davis - à travers une analyse des espaces résidentiels enclosés organisée autour de trois axes thématiques: 1. Logiques d'action et systèmes d'acteurs. 2. L'entre-soi. 3. Diffusion et hybridation d'un type architectural et urbanistique "enclosé". Cet article présente certaines des contributions illustrant de façon transversale ces trois niveaux réflexifs qui ont été rassemblées dans le n°14 d'Urbia, auquel font écho le n°17 de L'Espace politique et le n°8 d'Articulo - Journal of urban research.

Keywords
  • Communautés fermées
  • Espaces clos
  • Frontière
  • Porosité
Citation (ISO format)
MATTHEY, Laurent, MAGER, Christophe. Faire sécession: «l’extension du domaine de la lutte» en milieu urbain. In: Urbia, 2012, n° 14, p. 3–10.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:73329
ISSN of the journal1661-3708
508views
113downloads

Technical informations

Creation05/28/2015 9:44:00 AM
First validation05/28/2015 9:44:00 AM
Update time03/14/2023 11:23:21 PM
Status update03/14/2023 11:23:21 PM
Last indexation01/16/2024 6:16:09 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack