UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:6745  next document
add to browser collection
Title

Perspectives sur l'au-delà et sur la mort dans le monde judéo-israélite ancien

Author
Published in Bulletin du Centre protestant d'études. 2010, vol. 62, no. 1-2, p. 5-30
Abstract Les représentations et les attentes liées à l'au-delà et les pratiques rituelles associées à la mort et aux morts ont toujours joué un rôle central dans la façon dont les hommes et les femmes ont conçu et géré les relations avec leur environnement, leurs proches et finalement avec eux-mêmes. Même au sein de sociétés relativement «cohérentes» au plan socio-culturel, des systèmes de convictions et de pratiques aussi fondamentaux que ceux liés à la mort peuvent varier tant au cours du temps qu'entre les différents milieux qui composent ces sociétés. Dès lors, il n'est guère surprenant qu'une certaine diversité ainsi qu'une série d'évolution aient marqué les pratiques et les conceptions liées à la mort dans l'Israël ancien. Les Judéens et Israélites de l'époque monarchique, et sans doute aussi dans une large mesure ceux des époques qui suivirent, partageaient avec leurs voisins proches orientaux des convictions et des pratiques assez similaires par rapport à la mort. Les rites d'enterrement et l'entretien des sépultures étaient perçus comme essentiels dans la mesure où ils étaient sensé assurer, d'une part, un passage harmonieux de la nèphèsh du défunt dans le She'ol, le royaume des ombres, et d'autre part, la préservation des relations familiales par delà la mort. La perspective inéluctable du She'ol n'était pas comprise comme un anéantissement radical et si l'accès au monde des morts ne semblait guère réjouissant, il ne s'agissait en rien d'une punition infernale. L'existence de pratiques comme la nécromancie, le culte des ancêtres et de différents rituels associées aux tombeaux, témoigne de la volonté des anciens judéo-israélites de faire perdurer les contacts avec leurs défunts perçus comme des sources de connaissances et de bénédictions. Plusieurs facteurs vont aboutir à d'importantes transformations du rapport à la mort dans les milieux judéens, d'époque perse, responsables de la rédaction et de la transmission d'une grande partie des textes de la Bible hébraïque. Alors que le rejet de la nécromancie était déjà bien établi, des voix importantes vont mettre en question les pratiques liées aux ancêtres et même marginaliser les tombeaux devenus lieux d'impuretés. Bien qu'héritière des conceptions proches orientales sur la mort, la société judéenne organisée alors en grande partie autour des institutions du deuxième Temple de Yahwé, tend alors à marginaliser les pratiques traditionnelles liées aux défunts et à couper les ponts avec les ombres du She'ol. Durant la dernière partie de l'époque perse puis tout au long de l'époque hellénistique et romaine, de profonds défis identitaires et religieux, liés notamment à l'influence de plus en plus grande du monde hellénistique sur le Levant, vont affecter les conceptions de la mort et des morts des différents groupes judéo-israélites. Pour certains, le respect et la mémoire des ancêtres passera essentiellement par le truchement du respect de la Loi, des pratiques comme les rituels alimentaires liés aux tombeaux perdureront (Tobit 4,17) et de nouvelles croyances comme celles de la résurrection des morts (1 Hénoch; Daniel 12,2; 2 Maccabées 7,23; Actes 24,15) ou la vie des saints défunts auprès de Dieu (4 Maccabées et Josèphe) émergeront.
Keywords MortAu-delàBibleAncien Testament
Full text
Article (Published version) (15.4 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Article (Author postprint) (348 Kb) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
MACCHI, Jean-Daniel. Perspectives sur l'au-delà et sur la mort dans le monde judéo-israélite ancien. In: Bulletin du Centre Protestant d'Etudes, 2010, vol. 62, n° 1-2, p. 5-30. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:6745

307 hits

201 downloads

Update

Deposited on : 2010-06-03

Export document
Format :
Citation style :