en
Doctoral thesis
Open access
English

Minimum requirements for a retinal prosthesis to restore useful vision

Defense date2006-04-11
Abstract

Le but de ce projet est de déterminer les caractéristiques minimales pour qu'une prothèse rétinienne permette une vision utile. Pour aborder ce sujet, nous avons simulé une vision prosthétique chez des sujets normaux. Les résultats suggèrent que 400-500 phosphènes, arrangés rétinotopiquement sur une surface rétinienne de 3x2 mm², sont nécessaires pour coder l'information visuelle pour la majorité des tâches. Le champ visuel effectif doit cependant être optimisé (en utilisant par exemple un zoom) pour chaque tâche. Un champ visuel effectif de 2°x1.4° est nécessaire pour permettre une lecture efficace. Un champ visuel effectif d'environ 16°x12° permet une performance efficace pour les tâches de coordination visuomotrice. Enfin, les tâches de mobilité requièrent un champ visuel effectif d'environ 33°x23°. Si ces implants devaient être placés loin de la fovéa, une période d'apprentissage relativement longue sera nécessaire à l'obtention des performances optimales.

fre
Keywords
  • Psychophysique
  • Prothèse
  • Rétine
  • Simulation
  • Mouvements occulaires
  • Lecture
  • Mobilité
  • Coordination visiomotrice
Citation (ISO format)
PEREZ FORNOS, Angelica. Minimum requirements for a retinal prosthesis to restore useful vision. 2006. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:582
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Identifiers
952views
2072downloads

Technical informations

Creation10/29/2008 11:50:08 AM
First validation10/29/2008 11:50:08 AM
Update time03/14/2023 2:59:15 PM
Status update03/14/2023 2:59:15 PM
Last indexation05/02/2024 11:02:01 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack