en
Scientific article
Open access
French

L'ère de Priscillien ou la grande faute du christianisme ?

ContributorsGrandjean, Michel
Published inRevue de théologie et de philosophie, vol. 132, p. 361-376
Publication date2000
Abstract

Proposition est faite ici d'appeler symboliquement du nom de sa première victime officielle, l'évêque espagnol Priscillien, le processus par lequel un pouvoir ecclésiastique livre, pour exécution, un hérétique au bras séculier. L'ère de Priscillien s'étendrait ainsi, en gros, du IVe au XVIIIe siècle. Durant cette période, victimes et bourreaux partagent une mentalité commune, puisque les unes comme les autres admettent pareillement – avec néanmoins de notables exceptions – la nécessité d'éliminer l'hérétique. En conclusion, cet article soulève la question de notre rapport à la mémoire du christianisme : faut-il aujourd'hui demander pardon pour la persécution des hérétiques ?

Keywords
  • Priscillien d'Avila
  • Intolérance
  • Tolérance
  • Hérésie
  • Mémoire
Citation (ISO format)
GRANDJEAN, Michel. L’ère de Priscillien ou la grande faute du christianisme ? In: Revue de théologie et de philosophie, 2000, vol. 132, p. 361–376.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:4709
782views
264downloads

Technical informations

Creation12/22/2009 6:51:00 PM
First validation12/22/2009 6:51:00 PM
Update time03/14/2023 3:19:47 PM
Status update03/14/2023 3:19:47 PM
Last indexation01/15/2024 7:24:19 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack