UNIGE document Master
previous document  unige:46129  next document
add to browser collection
Title

Le droit de veto des membres permanents du Conseil de sécurité

Author
Director
Denomination Master en droit international et européen
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2014
Abstract Les soixante-dix ans de vie de l'ONU se traduisent en soixante-dix années d’immobilisation et de ruptures sur le plan international, le Conseil de sécurité en étant le responsable principal en tant qu’enceinte concentrative des intérêts politiques divergents et très souvent même réciproquement contre-balançants. Cette fragmentation des opinions au sein du Conseil et la subséquente inertie ont été permises, et notamment corroborées au cours des années, par l’introduction dans la Charte des Nations Unies de la disposition qui institue au profit des cinq grandes puissances seulement la prérogative du veto. Ce travail-ci tente, dans un premier temps, d’entamer brièvement la question de la signification de la Charte au regard du droit de veto, tout en analysant les implications juridiques de la disposition pertinente, ainsi que celles de l’abstention en tant que voie de conduite alternative face à des décisions. L’applicabilité du droit de veto n’étant pas suffisamment encadrée par la Charte, l’ampleur du pouvoir discrétionnaire des membres permanents concernant l’emploi du veto reste ambigüe, risque d’être illimitée, échappe au contrôle constitutionnel et finit par être insaisissable. En troisième lieu, en vue de la problématique de l’usage abusif du veto qui a amené à l’obstruction du fonctionnement efficace du Conseil, la présente entreprend, dans une optique critique, une tentative de synthèse des éléments critiquables pour déceler en quoi consiste cette paralysie en raison de l’exercice du veto. Dans un dernier temps et à la lumière des blocages accumulés et du dysfonctionnement dérivé, force est d’aborder la question fondamentale de la perspective de la réforme du veto et l’analyse détaillée des tentatives réformistes. Malgré tout, le droit du veto atteste la transcendance d’une aristocratie d’intérêts nationaux sur l’ensemble, mais davantage la conserve, ce qui rend cette institution entièrement immunisée contre la réforme.
Keywords Droit de vetoMembres permanentsConseil de sécuritéArticle 27 de la Charte des Nations UniesChaîne d’événementsDouble vetoFormule de YaltaDéclaration de San FranciscoAbstentionAbstention volontaireAbstention obligatoireNon-participation à la procédure de voteAbsencePouvoir discrétionnaireExamen de constitutionnalitéVeto collectifRésolution AchesonRésolution « L’Union pour le maintien de la paix »Usage abusif du droit de vetoIntérêts nationaux vitauxRéforme du Conseil de sécuritéRéforme du droit de vetoTriple vetoPlan RazaliCommission Internationale pour l’Intervention et la Souveraineté des EtatsResponsabilité de protégerCode de conduiteHigh Level PanelSmall-5Accountability, Coherence, TransparencyResponsibility not to vetoDe facto veto
Full text
Master (403 Kb) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
KAPSOTI, Natalia. Le droit de veto des membres permanents du Conseil de sécurité. Université de Genève. Maîtrise, 2014. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:46129

529 hits

5 downloads

Update

Deposited on : 2015-02-02

Export document
Format :
Citation style :