UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:42037  next document
add to browser collection
Title

Qu’en faut-il faire ? Réflexions sur la construction sociale des troisième et quatrième âges

Author
Published in Carnets de bord en sciences humaines. 2002, vol. 3, p. 68-77
Abstract Si la vieillesse, définie comme âge de la vie, a tou- jours été incarnée par une frange variable de la population, le XVIIIème siècle marque la naissance d’une nouvelle catégorie sociale. Les études démographiques se développent et l’on commence à utili- ser des catégories d’âges dans les statistiques de population ; ainsi, ce siècle voit la création de la catégorie statistique des «vieillards», cette catégorie désignant désormais les soixante ans et plus (l’augmentation numérique des âgés, perceptible au niveau social, est attestée par la statistique et on estime que la proportion des vieillards est de 10% à la fin du XVIIIème siècle [Bois, 1994]). Dès lors, l’âge de 60 ans comme entrée dans la vieillesse s’impose, dans les études de population comme dans les écrits médicaux ou politiques.
Keywords Troisième âgeQuatrième âgesVieillesse
Full text
Article (Author postprint) (64 Kb) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
HUMMEL, Cornelia. Qu’en faut-il faire ? Réflexions sur la construction sociale des troisième et quatrième âges. In: Carnets de bord en sciences humaines, 2002, vol. 3, p. 68-77. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:42037

242 hits

65 downloads

Update

Deposited on : 2014-11-20

Export document
Format :
Citation style :