en
Doctoral thesis
Open access
English

You want a multicultural immigration country, but we don't want it: ideologies, interests and discursive strategies in German parliamentary debate on the 2004 Immigration Law

Defense date2014-06-14
Abstract

La confusion qui souvent caractérise le débat public sur l'immigration et sur les politiques migratoires est à l'origine de cette étude. Le débat est souvent insensible à la diversité de l'immigration, et l'argumentation politique, même la représentation des faits, est quelquefois manipulée pour servir des intérêts politiques, souvent populistes et xénophobes. Cette étude analyse le débat parlementaire mené en Allemagne entre 2001 et 2004 sur un projet de texte proposé pour une nouvelle loi à propos de l'immigration. La méthodologie utilisée est issue de l'analyse du discours critique, en particulier l'approche discours-historique de Ruth Wodak et ses disciples, et de la théorie du discours développée par Ernesto Laclau et Chantal Mouffe aux années 1980. A travers une déconstruction méticuleuse, l'analyse démontre les stratégies discursives du gouvernement et de l'opposition, et met en évidence la rhétorique populiste utilisée par la dernière pour empêcher la réalisation de la réforme proposée.

fre
Keywords
  • Migration
  • Politique migratoire
  • Débat parlamentaire
  • Analyse du discours
  • Rhétorique
  • Populisme
  • Allemagne
Funding
  • Autre - Fondation Schmidheiny
Citation (ISO format)
MATTILA, Heikki Seppo. You want a multicultural immigration country, but we don’t want it: ideologies, interests and discursive strategies in German parliamentary debate on the 2004 Immigration Law. 2014. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:39925
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Secondary files (1)
Identifiers
927views
2122downloads

Technical informations

Creation08/05/2014 10:43:00 PM
First validation08/05/2014 10:43:00 PM
Update time03/14/2023 9:34:26 PM
Status update03/14/2023 9:34:25 PM
Last indexation05/02/2024 3:30:38 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack