en
Master
Open access
French

Rôle de contextes scolaires dans l'estime de soi et l'autorégulation affective des élèves : de la classe spécialisée vers l'Ecole de Formation Préprofessionnelle à Genève

Master program titleLicence mention enseignement
Defense date2009
Abstract

Au sein du cursus scolaire ordinaire, il existe des structures d'enseignement spécialisé qui tentent de répondre aux besoins éducatifs des élèves déclarés en difficulté, auxquels l'enseignement ordinaire n'est pas ou n'est plus en mesure de répondre. Parmi ces structures, on distingue, notamment à Genève, la classe spécialisée, au niveau de l'école primaire puis, les Ecoles de Formation Préprofessionnelle (EFP) au niveau de la scolarité obligatoire secondaire. C'est dans ces deux contextes scolaires particuliers que nous avons décidé d'effectuer notre recherche. Nous avons principalement axé notre travail sur l'estime de soi et le contrôle de l'action des élèves qui les fréquentent. Dans le présent travail, nous examinons le rôle que prennent les contextes scolaires dans la variation des différentes composantes de l'estime de soi des élèves. Pour ce faire, nous considérons l'estime de soi des élèves au cours d'une transition scolaire entre la fin de l'école primaire, dans une classe spécialisée, et la scolarisation en milieu d'année suivante au sein d'une EFP. À l'aide de questionnaires complétés par les élèves à ces deux moments de leur parcours, nous étudions dans quelle mesure le contexte scolaire, et plus particulièrement le changement de contexte, peut contribuer à infléchir le sentiment de compétence scolaire des élèves dans les domaines des mathématiques, du français, de l'éducation physique et des arts plastiques, ainsi que sur leur sentiment de compétences sociales, sur la valeur de soi et sur la perception qu'ils ont de leur apparence physique. Ces concepts sont différentes composantes de l'estime de soi. Nous examinons aussi le rôle du contexte scolaire sur une autre dimension importante dans la motivation à apprendre des élèves : le contrôle de l'action, c'est-à-dire les processus d'autorégulation affective qui participent à l'engagement et à la persévérance des élèves dans les activités d'apprentissage (Pelgrims, 2006). Notre étude vise enfin à vérifier le rôle du contexte dans cette composante de la motivation à apprendre dans les deux disciplines suivantes: le français et les mathématiques.

fre
Citation (ISO format)
ANDUZE-FARIS, Elodie, TONETTI, Sophie. Rôle de contextes scolaires dans l’estime de soi et l’autorégulation affective des élèves : de la classe spécialisée vers l’Ecole de Formation Préprofessionnelle à Genève. 2009.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:3799
1051views
1038downloads

Technical informations

Creation10/12/2009 3:23:00 PM
First validation10/12/2009 3:23:00 PM
Update time03/14/2023 3:16:26 PM
Status update03/14/2023 3:16:26 PM
Last indexation01/29/2024 6:50:24 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack