en
Scientific article
Open access
French

Les solitudes urbaines. Structures et parcours dans la Genève des années 1816-1843

Published inAnnales de démographie historique, vol. 1, no. 111, p. 59-87
Publication date2006
Abstract

Ce papier revisite le thème des solitudes dans les structures et le fonctionnement social des villes préindustrielles à partir d'une étude de cas, celui de Genève entre 1816 et 1843. En empruntant à des traditions de recherche issues de la démographie historique, de l'histoire de la famille, de l'histoire sociale et histoire des femmes, une typologie des formes de solitude est proposée. Appliquée aux recensements genevois dans une perspective transversale puis longitudinale, cette grille de lecture révèle le poids impressionnant de la solitude, qui touche 31 à 37 % des hommes et 44 à 52 % des femmes. Tant ces fréquences que le différentiel de sexe s'expliquent par des contraintes structurelles, lesquelles, par le biais des marchés matrimonial et du travail, dominent les trajectoires de vie individuelles. La vulnérabilité des isolés, la topographie sociale et démographique des solitudes, la turbulence migratoire des isolés qui les distinguent encore plus des familles natives, sont autant de conséquences. Ce sont aussi des traits qui donnent au cas genevois une valeur exemplaire.

Citation (ISO format)
ORIS, Michel, RITSCHARD, Gilbert, RYCZKOWSKA, Grazyna. Les solitudes urbaines. Structures et parcours dans la Genève des années 1816-1843. In: Annales de démographie historique, 2006, vol. 1, n° 111, p. 59–87.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:3749
ISSN of the journal0066-2062
601views
1064downloads

Technical informations

Creation10/06/2009 11:59:17 AM
First validation10/06/2009 11:59:17 AM
Update time03/14/2023 3:16:15 PM
Status update03/14/2023 3:16:15 PM
Last indexation05/02/2024 11:20:52 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack