en
Proceedings chapter
Open access
French

De l'usage de la martre au Néolithique moyen sur le site littoral de Concise-sous-Colachoz (Vaud, Suisse)

Presented at Antibes, 23-25 octobre 2003
PublisherAntibes : APDCA
Publication date2004
Abstract

La station littorale de Concise-sous-Colachoz (Vaud, Suisse), située au bord du lac de Neuchâtel, présente une importante séquence néolithique. L'ensemble archéologique dont il est question ici matérialise une occupation attribuable au Cortaillod moyen, datée entre 3710 et 3694 av. J.-C. Le cortège faunique est varié et témoigne d'une mise à profit des animaux aussi bien domestiques que sauvages. Parmi ces derniers, une espèce, la martre, semble faire l'objet d'un traitement quelque peu singulier. Ses ossements, accumulés en un endroit du site, montrent à plusieurs reprises les signes d'une activité d'écorchage. Les gestes qui se cachent derrière l'absence systématique des mandibules sont plus énigmatiques. La découverte, dans divers gisements plus ou moins contemporains, de mandibules lustrées, voire même dans certains cas perforées, appartenant à des martres ou à d'autres espèces de taille comparable apporte quelques éléments de réflexion.

Keywords
  • Néolithique
  • Préhistoire
  • Archéologie
  • Martes martes
  • Analyse spatiale
  • Mandibule
Citation (ISO format)
CHIQUET, Patricia Anne. De l’usage de la martre au Néolithique moyen sur le site littoral de Concise-sous-Colachoz (Vaud, Suisse). In: Petits animaux et sociétés humaines. Du complément alimentaire aux ressources utilitaires. XXIVe rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes. Antibes. Antibes : APDCA, 2004. p. 355–368.
Main files (1)
Proceedings chapter (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:36930
574views
467downloads

Technical informations

Creation05/22/2014 10:45:00 AM
First validation05/22/2014 10:45:00 AM
Update time03/14/2023 9:15:49 PM
Status update03/14/2023 9:15:49 PM
Last indexation01/16/2024 10:45:04 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack